Kanji: 務. Radical: 力. Number of strokes: 11. Meaning: “ duty”. Pronunciation: ム、つと-める、つと-まるmu, tsuto-meru, tsuto-maru.

The day I will disappear

Le jour où je vais disparaître, j'aurai été poli avec la vie car je l'aurai bien aimée et beaucoup respectée. Je n'ai jamais considéré comme chose négligeable l'odeur des lilas, le bruit du vent dans les feuilles, le bruit du ressac sur le sable lorsque la mer est calme, le clapotis. Tous ces moments que nous donne la nature, je les ai aimés, chéris, choyés. Je suis poli, voilà. Ils font partie de mes promenades et de mes étonnements heureux sans cesse renouvelés. Le passé c'est bien, mais l'exaltation du présent, c'est une façon de se tenir, un devoir.
Dans notre civilisation, on maltraite le présent, on est sans cesse tendu vers ce que l'on voudrait avoir, on ne s'émerveille plus de ce que l'on a. On se plaint de ce que l'on voudrait avoir. Drôle de mentalité! Se contenter, ce n'est pas péjoratif. Revenir au bonheur de ce que l'on a, c'est un savoir vivre.

The day I will disappear

Le jour où je vais disparaître, j'aurai été poli avec la vie car je l'aurai bien aimée et beaucoup respectée. Je n'ai jamais considéré comme chose négligeable l'odeur des lilas, le bruit du vent dans les feuilles, le bruit du ressac sur le sable lorsque la mer est calme, le clapotis. Tous ces moments que nous donne la nature, je les ai aimés, chéris, choyés. Je suis poli, voilà. Ils font partie de mes promenades et de mes étonnements heureux sans cesse renouvelés. Le passé c'est bien, mais l'exaltation du présent, c'est une façon de se tenir, un devoir.
Dans notre civilisation, on maltraite le présent, on est sans cesse tendu vers ce que l'on voudrait avoir, on ne s'émerveille plus de ce que l'on a. On se plaint de ce que l'on voudrait avoir. Drôle de mentalité! Se contenter, ce n'est pas péjoratif. Revenir au bonheur de ce que l'on a, c'est un savoir vivre.

The level of the elites falls

By conserving themselves, the elites believe they are conserving everything they represent, but they never ask themselves if they are still elites, that is, if they are still fulfilling their duties. ... A society where prestige no longer corresponds exactly to the services rendered, where the ruling classes receive more from the community than they give it, is a society doomed to ruin. I have said over and over again for twenty years that the universal crisis we are threatened to perish from is a crisis of the elites: the level of the revolution rises because the level of the elites falls.


En se conservant, les élites croient conserver tout ce qu’elles représentent, mais elles ne se demandent jamais si elles sont encore des élites, c’est-à-dire si elles en remplissent les devoirs. [...] Une société où le prestige ne correspond plus exactement aux services rendus, où les classes dirigeantes reçoivent plus de la communauté qu'elles ne lui donnent, est une société vouée à la ruine. J’ai dit, redit, répété depuis vingt ans que la crise universelle dont nous sommes menacés de périr était une crise des élites : le niveau de la révolution monte parce que le niveau des élites descend.

devoir

Faire, agir en fonction d’une obligation donnée, plus ou moins contrainte, d’ordre moral, affectif, juridique, économique, etc.

Any suggestion, improvement…? Many thanks and please, contact us…

Purusharthas

In Hinduism, the goals of humankind are known as Purusharthas: Artha: Wealth; Kama: Desire ; Dharma: Righteousness, Duty; Moksha: Liberation. They are said to be revolving around Varnashrama (4 Stages of human life): Brahmacharya – Student phase of life; Grihastha – Married phase of life and duties of maintaining a Householder; Vanaprastha – Retirement phase, handing over responsibilities to next generation; Sanyasa – Phase of giving up material desires and prejudices.

Back to Top