Kanji: 市. Radical: 巾. Number of strokes: 5. Meaning: “ market”. Pronunciation: シ、いちshi, ichi.

Effet Mondialisation

Ah quelle époque détestable ! Ah, quel monde merveilleux ! Allez savoir pourquoi, le terme mondialisation a, aussitôt énoncé, le mérite – le défaut ? – d’attiser les convictions les plus déclarées, les « pour et les contre » (effet vs*), dans une atmosphère rarement apaisée ! Comme si la longue histoire de la migration humaine n’avait pas, de haute antiquité, tranché la question. Comme si les flux de personnes, d’idées, de marchandises, ne l’avaient pas largement installée. Mais bien entendu, c’est d’un autre aspect de la mondialisation dont on parle ici, aspect hégémonique qui a vu en quelques décennies les flux de capitaux et de pouvoir, plus ou moins opaque, s’approprier la planète en pensant que celle-ci s’y prêtait magnifiquement, pour le bonheur de chacun et chacune bien entendu. L’effet mondialisation désigne donc la résurgence (de plus en plus) fréquente de cette situation polémique touchant à la financiarisation* du monde, à la globalisation des marchés, à l’exploitation des ressources, au brevetage du vivant, à la lutte des petits producteurs, à la défense des cultures traditionnelles… autant de combats dont certains pensent qu’ils sont joués d’avance alors que d’autres rétorquent que rien ne se fera sans leur aval…

Guerewol – A courtship ritual

Guerewol – A courtship ritual

“In-gali, in Niger, is a festival town. At the end of the rainy season, different nomadic peoples (including the Tuaregs) gather there for the “Cure salée”, an important salt market that lasts several weeks. On this occasion, the Woodabe hold the Guerewol, a courtship ritual where men try to woo a jury of young women.
To impress the jury, men will have to show off their best assets and for the Woodabe, that means being tall, having white eyes and teeth and knowing how to bust a move in the traditional song and line-dancing: the yaake. On the day of the performance, men wear elaborate headpieces complete with feathers to make themselves look taller.
Their faces will be painted with red, yellow or white and their lips and eyes contoured in black to emphasize the eyes and teeth Then, the yaake will begin. The yaake is as important as the dress and make-up: it will show how the men can carry themselves, a way to judge of their elegance. During the dance, the contestants will also heavily roll their eyes and show their teeth in the hope that they will be noticed.
The ultimate winner is designated by three women chosen by the elders and the lucky guy has his pick of a love partner but other women also have their pick. The rest of the week-long festival is dedicated to clan meetings, marriage negotiations, and other social events.” (flockeo.com/en/guerewol-niger/)

ubérisation

Phénomène lié aux usages numériques par lequel une société de services met une plate-forme à la disposition de ses clients afin qu’ils accèdent directement à des fournisseurs individuels moyennant rétribution – Fait l’objet d’un débat contradictoire parfois violent, entre ceux qui en présentent les avantages pour l’usager, supposés ou réels (en particulier un prix moins élevé par rapport à des services plus « traditionnels », commodité d'usage...), et ceux qui évoquent les risques que fait ou ferait encourir cette révolution à une économie plus classique (relation au travail, respect des parties prenantes, déontologie, sécurité, etc.).

Any suggestion, improvement…? Many thanks and please, contact us…

Responding to the major disturbances of the dominant currencies

Under different terms, social currencies, parallel, alternative, complementary, etc., we find projects which firstly have the characteristic of responding to the major disturbances of the dominant currencies and especially to the increasingly dangerous dependence of the latter on with regard to speculative markets. www.alternatives-economiques.fr


Sous des termes différents, monnaies sociales, parallèles, alternatives, complémentaires, etc., on retrouve des projets qui ont d’abord pour caractéristique de répondre aux dérèglements majeurs des monnaies dominantes et surtout à la dépendance de plus en plus dangereuse de ces dernières à l’égard des marchés spéculatifs.

believe

169/200believe

The Akodessawa Fetish Market (French “Marché des Féticheurs”) is the world's largest voodoo market in Lomé, Togo.


Le marché fétiche d'Akodessawa est le plus grand marché du vaudou au monde à Lomé, au Togo.

What is believing or not believing? What were the forms of belief? What are they today? What place do beliefs occupy in the functioning of societies and individuals? How do they contribute to their balance or imbalance? How have sacred and profane spaces been organized? What importance has been attached to myths? What importance has been given to magic? What is the place of witchcraft? What relationship does the digital have with beliefs? What place do beliefs and unbeliefs take in the digital space?... (to be completed)

Qu’est-ce que croire ? Et ne pas croire ? Quelles ont été les formes de croyance ? Quelles sont-elles aujourd’hui ? Quelle place occupent les croyances dans le fonctionnement des sociétés et des individus ? Comment participent-elles à leur équilibre, ou leur déséquilibre ? Comment se sont organisés les espaces sacré et profane ? Quelle importance a–t–on accordée aux mythes ? Quelle importance a–t–on accordée à la magie ? Quelle est la place de la sorcellerie ? Quelles relations le numérique entretient-il avec les croyances ? Quelle place prenent croyances et incroyances dans l’espace numérique ?... (à compléter)

Back to Top