Kanji: 畏. Radical: 田. Number of strokes: 9. Meaning: “ fear”. Pronunciation: イ、おそ-れるi, oso-reru - (new list: 2010).

paraskevidekatriaphobia

The term paraskevidékatriaphobie comes from the Greek Παρασκευή paraskevi meaning "Friday", associated with δεκατρείς decatreis "thirteen" and φόϐος phóbos, "fear".


Le terme paraskevidékatriaphobie vient du grec Παρασκευή paraskevi signifiant « vendredi », associé à δεκατρείς decatreis « treize » et φόϐος phóbos, « peur ».

violence

Comportement excessif faisant appel à une force physique ou psychologique dirigée à l’encontre d’autrui ou de soi-même et suivi d’effets provisoires ou durables (blessures, incapacités, maltraitance…) – Elle peut être préméditée et régulière ou au contraire soudaine, occasionnelle que ce soit dans un cadre politique, militaire, juridique… ou dans un contexte interpersonnel, affectif, passionnel… – Le recours à la violence est fréquemment marqué par une forme d’aveuglement, de brutalité et d’injustice qui masque mal son incapacité à emprunter d’autres voies plus responsables et respectueuses traduisant toute sa faiblesse et appelant à sa condamnation.

Any suggestion, improvement…? Many thanks and please, contact us…

Kanji: 恐. Radical: 心. Number of strokes: 10. Meaning: “ fear”. Pronunciation: キョウ、おそ-れる、おそ-ろしいkyō, oso-reru, oso-roshii.

paraskevidekatriaphobia

Refers to the phobia of Friday the 13th, linked to the crucifixion of Christ on a Friday, as he shared the last supper with his Twelve Apostles.


paraskevidékatriaphobie

Désigne la phobie du vendredi 13, liée à la crucifixion du Christ un vendredi alors que la veille au soir, il partageait la Cène accompagné de ses Douze Apôtres.

Any suggestion, improvement…? Many thanks and please, contact us…

Kanji: 慄. Radical: 心. Number of strokes: 13. Meaning: “ fear”. Pronunciation: リツritsu - (new list: 2010).

courage

Disposition de l’esprit, et du corps, face à une situation périlleuse ou douloureuse, amenant la personne à l’admettre, la traiter, ou la surmonter.

Any suggestion, improvement…? Many thanks and please, contact us…

fear

Feeling that provokes the perception of a danger leading to more or less controlled forms of internal tension, withdrawal, and sometimes flight.


peur

Sentiment que provoque la perception d’un danger amenant à des formes de tension intérieure plus ou moins contrôlée, de repli, voire quelquefois de fuite.

Any suggestion, improvement…? Many thanks and please, contact us…

nomophobie

Peut-être certains se souviendront-ils qu’avant le portable, nul n’avait à se soucier de son autonomie de charge, ni davantage de sa perte. Les temps ont voulu que cet alter ego s’impose dans notre rapport à l’autre et au monde (comme souvent à soi), supposant notre attention plus ou moins constante à ses vibrations et sonneries, alertes et rappels, comme à son inquiétant silence. De là à parler d’une forme d’anxiété, d’aucuns n’hésiteront pas à franchir le pas.

Any suggestion, improvement…? Many thanks and please, contact us…

FOMO

Tandis que tout est devenu possible simultanément et à toute heure, tandis qu'une offre tout à la fois interpersonnelle, marchande, artistique... s'affiche en continu à la croisée des forums, des fils d'infos et des réseaux, FOMO (de l’angl. Fear Of Missing Out) traduit le sentiment de ne pouvoir répondre correctement à ces attentes, d'être en défaut permanent de réaliser ce qui aurait pu être, accompagné d'une certaine tendance à montrer que ce n'est absolument pas le cas car bien au contraire, l'on en profite pleinement et le fait savoir - Peut susciter chez certain/es une forme d'angoisse au monde. Un antidote peut-être : vivre ?

Any suggestion, improvement…? Many thanks and please, contact us…

Effet Numérique

Certains en sont béats, frappés d’un effet d’émerveillement* quasi permanent. D’autres en sont effrayés, voyant monter une menace digne du plus puissant effet apocalypse* dit Big Brother*. La plupart se contentent de l’exploiter, entre engagement* et neutralité*, entre consommation farouche et ennui… Le numérique, puisque c’est de lui dont il s’agit, a mis en définitive fort peu de temps pour imposer sa marque en matière non seulement de communication, mais de langage, d’éthique, de culture, de communauté, de mouvement, de temps, d’espace, de commerce, de savoirs, de techniques, de mémoire ! Entre quelques autres… Tous les secteurs de l’activité humaine sont concernés, et il est peu vraisemblable que l’espèce humaine puisse échapper au rendez-vous que le numérique lui fixe quant à sa conduite et son destin même. L’effet numérique, cahin-caha, peut emprunter à tout cela et plus encore… Il a incontestablement les plus beaux jours devant lui, reste à savoir à qui cette beauté sera profitable…

Back to Top