Kanji: 魔. Radical: 鬼. Number of strokes: 21. Meaning: “ witch”. Pronunciation: マma.

Witch - Libère Tumba

Au Congo, la sorcellerie s’explique par le fait que dans une famille, si une personne réussit, quelqu’un d’autre peut être jaloux de sa réussite. À ce moment là, cette personne constitue une porte d’entrée pour le malheur de la famille. La sorcellerie passe par cette personne. Mais, un membre de la famille, peut donner de sa vie, pour constituer un bouclier pour toute la famille. Par ex. il accepte de ne pas avoir d’enfants, de ne pas avoir de bonheur, il accepte de se sacrifier pour toute sa famille ! À un certain moment, il aura tellement résisté, qu’il va constituer un fusible qui va sauter pour que sa famille ne soit pas atteinte. La personne elle-même se déclare bouclier.

Libère Tumba

Witch - Jean Suhas

Il y a un endroit où il faut aller, quand vous êtes à Sare, et que vous passez la frontière pour aller de l’autre côté – c’est un tout petit village qui s’appelle Zugarramurdi. Ce n’est pas facile à prononcer mais c’est joli ! D’abord, on y mange bien et tous les ans, il y a la fête des grottes de Zugarramurdi, là, où sont les fées. Les gens font à manger des plats extraordinaires. Autrefois on allait porter cela tout au fond des grottes. On attendait un grand moment que les sorcières aient fini de manger, puis on allait chercher les restes que les gens avaient le droit de déguster.

Jean Suhas
Back to Top