Chinese New Year


Chinese New Year

Chinese New Year 春节 - The "Spring festival" celebrating the beginning of the new year on the traditional Chinese calendar.


Nouvel An chinois 春节 - La "fête du printemps" célébrant le début de la nouvelle année sur le calendrier chinois traditionnel.

It’s lunch time.

: C’est l’heure du déjeuner.

: It’s lunch time.

: Es la hora del almuerzo.

: È ora di pranzo.

: 昼食の時間です。

Chūshoku no jikandesu.

: 这是午餐时间。

Zhè shì wǔcān shíjiān.

: Es ist Mittagszeit.

These are just introductory steps – Please if you see anything to be added or modified, contact us, we’ll be glad to receive your contribution...

célébrer

Fêter un anniversaire, un événement en mobilisant des moyens ou des rites en marquant l’exception.

Any suggestion, improvement…? Many thanks and please, contact us…

anticipate

Ability to project ourselves into the more or less distant future by taking decisions suited to what we think will be, both in terms of the facilities likely to emerge, as well as the possible or probable dangers that await us there - Node of decision and often of sustainability of any structure or organization (household, company, nation, world), having many social, economic, political implications - Bad anticipation also marks sometimes degradation or even jeopardization by inadequacy to the realities that arise. Therefore animates a procession of commentators who judge - a posteriori, and rightly, or not - of the value of the decisions that were made and those that were not. An iterative process that sometimes, not always, builds on the lessons it should or should learn from its past shortcomings.


anticiper

Capacité à se projeter dans un avenir plus ou moins lointain en prenant les décisions adaptées à ce que nous pensons qu’il en sera, tant sur le plan des facilitations susceptibles de voir le jour, que des possibles ou probables dangers qui nous y guettent – Nœud de décision et souvent de pérennité de toute structure ou organisation (ménage, entreprise, nation, monde), ayant de nombreuses incidences en matière sociale, économique, politique, la mauvaise anticipation en marque aussi quelquefois la dégradation voire la mise en péril par inadéquation aux réalités qui surviennent. Anime dès lors un cortège de commentateur.rices jugeant – a posteriori, et à juste titre, ou pas – de la valeur des décisions qui furent prises et de celles qui ne le furent pas. Processus itératif qui s’appuie quelquefois, pas toujours, sur les enseignements qu’il doit ou devrait tirer de ses carences passées.

Any suggestion, improvement…? Many thanks and please, contact us…
potlatch

potlatch

Potlatch - A gift-giving ceremony practiced by peoples of the Pacific Northwest Coast of Canada and the United States.


potlatch

Potlatch - Cérémonie d'échange de cadeaux pratiquée par les peuples de la côte nord-ouest du Pacifique et des États-Unis.

Any suggestion, improvement…? Many thanks and please, contact us…
Hanukkah


Hanukkah

Hanukkah חֲנֻכָּה‬ - Jewish festival called "Lights" commemorating the victory of the Maccabees on the Seleucids - The fact of lighting a chandelier with nine branches marks the miracle of the vial of oil that would have burned eight days although it contained only a day of feeding. Various rites are attached to it, especially a set of spinning tops - Hag HaHanoukka is in Hebrew the "Feast of the Edification".


Hanoucca חֲנֻכָּה‬ - Une fête juive commémorant la réinauguration du Deuxième Temple à Jérusalem.

Kanji: 祭. Radical: 示. Number of strokes: 11. Meaning: “ festival”. Pronunciation: サイ、まつ-る、まつ-りsai, matsu-ru, matsu-ri.

Cooper’s Hill Cheese-Rolling and Wake


Cooper’s Hill Cheese-Rolling and Wake

Cooper's Hill Cheese-Rolling and Wake - An annual and now international event held near Gloucester / England. It consists of sending a 7–9 pounds round of Double Gloucester cheese from the top of the hill, competitors racing down after it in the hope to catch it.

Watch a Downhill Cheese-Chasing Competition in Britain | National Geographic

arevakhach

arevakhach

Արևախաչ - Symbol of eternity in Armenia, which can be observed on khachkars or on the walls of places of worship.


arevakhach

Արևախաչ - Symbole de l’éternité en Arménie, que l’on peut observer sur les khatchkars ou sur les parois des lieux de culte.

Any suggestion, improvement…? Many thanks and please, contact us…
Sikmogil


Sikmogil

Sikmogil 식목일 - A celebration in South Korea, April 5, when public take part in tree-planting activities following the Korean War. Singmogil or "Tree Day" is a national holiday in South Korea, encouraging the planting of trees to counter the natural damage caused during this period.


Singmogil 식목일 “jour des arbres” - Fête nationale en Corée du Sud, 5 avril – Fait suite à la Guerre de Corée, lorsque le gouvernement sud-coréen a souhaité procéder à la reforestation du pays.

Kalyady Tsars


Kalyady Tsars

Rite of the Kalyady Tsars (Christmas Tsars) - Intangible Cultural Heritage of Humanity 2008 “…a ritual and festive event celebrated in the village of Semezhava in the Minsk region of Belarus”


Rite des tsars de Kalyady (tsars de Noël) - Patrimoine culturel immatériel de l'humanité 2008 «… un événement rituel et festif célébré dans le village de Semezhava, dans la région de Minsk en Biélorussie »

Nan Pa’ch

Nan Pa’ch

Nan Pa'ch ceremony (or Paach ceremony) – A corn-veneration ritual giving thanks for good harvests celebrated in San Pedro Sacatepéquez, San Marcos in Guatemala. The ritual features prayers in the Mam language. Intangible Cultural Heritage of UNESCO in Need of Urgent Safeguarding 2013 “…The participants are mostly older farmers, both men and women, with extensive ties to the community and who are recognized as its leaders. Four prayer sayers, or parlamenteros, offer prayers during the ceremony, supported by four auxiliary parlamenteros; meanwhile four godmothers dress ceremonial corncobs and coordinate the preparation and serving of food.”


Cérémonie Nan Pa'ch (ou cérémonie Paach) - Un rituel de vénération du maïs pour remercier les bonnes récoltes célébrées à San Pedro Sacatepéquez, San Marcos au Guatemala. Le rituel comprend des prières en langue mam. Patrimoine culturel immatériel de l'UNESCO nécessitant une sauvegarde urgente 2013. « ...Les participants sont pour la plupart d’anciens fermiers, hommes et femmes, fortement liés à la communauté et qui sont reconnus comme meneurs par celle-ci. Quatre diseurs de prières parlamenteros offrent des prières au cours de la cérémonie, bénéficiant du soutien de quatre parlamenteros auxiliaires. Quatre marraines décorent les épis de maïs de façon cérémonielle et coordonnent la préparation et le service de la nourriture. »

Halloween


Halloween

Halloween – A celebration held on 31 October, the eve of the Christian feast of All Hallows' Day (Etym. Hallows' Evening or All Saints' Eve) which (for many scholars) stems from the Celtic festival Samhain marking the end of the harvest season and the beginning of winter.


Halloween – Fête qui se tient le 31 octobre, veille de la fête chrétienne de la Toussaint et qui (pour de nombreux érudits) découle de la fête celtique de Samhain marquant la fin de la saison des récoltes et le début de l'hiver.

Shichi-go-san

Shichi-go-san

Shichi-go-san 七五三 "Seven-Five-Three" - Rite of passage in Shinto.


Shichi-go-san 七五三 "sept-cinq-trois" - Un rite de passage pour petits garçons et petites filles dans le Shintoïsme.


Naadam

Naadam (or eriin gurvan naadam / эрийн гурван наадам) "the three games of men" - Intangible Cultural Heritage of Humanity 2010 “… a national festival celebrated every year from 11 to 13 July across Mongolia that focuses on three traditional games: horseracing, wrestling and archery”.


Naadam (eriin gurvan naadam / эрийн гурван наадам) "Les trois jeux des hommes" - Patrimoine culturel immatériel de l'humanité 2010 "… une fête nationale célébrée chaque année du 11 au 13 juillet dans toute la Mongolie, axée sur trois jeux traditionnels: les courses de chevaux, la lutte et le tir à l'arc".

Kuomboka


Kuomboka

Kuomboka - A traditional ceremony in Zambia taking place at the end of the rain season.


Kuomboka Ceremony - Zambia
“The Lozi people of Barotse Land escape the rising flood waters of the upper Zambezi each year in a spectacular ceremonial procession. Hundreds of dugout canoes (mokoros) accompany the Litunga - Barotse King from the royal establishment, Lealui Palace, in the flood plains to dry land. The Kuomboka is one of the attractions on Open Africa's traveller routes in South Africa. Details of which are available on our website www.openafrica.org. Video produced by Charl Pauw.”

What time is it ?

: Quelle heure est-il ?

: Wie spät ist es? – Wie viel Uhr ist es?

: What time is it ?

: Qué hora es ?

: 现在几点钟。

Xiànzài jǐ diǎn zhōng.

: 今何時ですか ?

Imananjidesuka?

: Che ora è?

These are just introductory steps – Please if you see anything to be added or modified, contact us, we’ll be glad to receive your contribution...

time

Fundamental concept that accompanies everything we do by placing it in a continuum where its duration is measured according to different systems - Its individual appreciation greatly determines our relationship to life which elapses in apparently irreversible succession.


temps

Concept fondamental qui accompagne tout ce que nous faisons en le plaçant dans un continuum où sa durée se mesure en fonction de systèmes différents - Son appréciation individuelle détermine grandement notre rapport à la vie qui passe.

Any suggestion, improvement…? Many thanks and please, contact us…

naadam

Le naadam est un festival annuel en Mongolie qui a lieu en juillet et voit rivaliser les tenants de trois disciplines historiques : le tir à l’arc, la course à cheval et la lutte. Un jeu d’osselets est venu s’y ajouter. Il puise ses sources dans la fondation même de l’Empire mongol par Gengis Khan et a repris du service en 1921 avec l’indépendance.



[embed] https://youtu.be/4LcbK0QqE3o?t=85 [/embed]

Any suggestion, improvement…? Many thanks and please, contact us…
Yennayer


Yennayer

Yennayer ⴰⵙⴻⴳⴳⴰⵙ ⴰⵎⴰⵣⵉⵖ - Amazigh New Year (gen. 14 January, sometimes 13 or 12). ETYM Berber form of “January” meaning “month-one”.


Yennayer ⴰⵙⴻⴳⴳⴰⵙ ⴰⵎⴰⵣⵉⵖ - Nouvel An Amazigh (gén. Le 14 janvier, parfois 13 ou 12). ETYM Forme berbère de « janvier » signifiant «premier mois».

Tsagaan Sar


Tsagaan Sar

Tsagaan Sar Цагаан сар - the Mongolian Lunar New Year - meaning the "White Moon". It is a momentous moment in traditional Mongolian life, an opportunity to show respect to elders, to reflect on the meaning of life, and to gather around ritual and culinary activities. Figure among them an exchange of snuffboxes. Or the development of a piece made of an odd number of layers of biscuits ( shiniin idee ). Tsagaan sar means "Month of the White" and begins at the rising moon, giving specific importance to the watch named bituun .


Tsagaan Sar Цагаан сар - Le nouvel an lunaire mongol - Signifiant la "lune blanche".

Lad’s dances in Romania

Lad’s dances in Romania

Lad’s dances in Romania - UNESCO World Heritage 2015 "...practised in community life on festive occasions, such as weddings and holidays, as well as during stage performances".


Danses des garçons en Roumanie - Patrimoine mondial de l'UNESCO 2015 "... pratiqué dans la vie de communauté lors de fêtes, comme les mariages et les jours fériés, ainsi que lors de spectacles sur scène".

Interdependence (8) – When yesterday and tomorrow combine with the present …

L’interdépendance (8) – Quand hier et demain se conjuguent au présent...

25 thèmes. 25 zones géographiques et culturelles. Pour que l’outil pantopique soit opérationnel, une dernière grille se doit alors de les croiser : celle de la temporalité. 25 périodes donc, permettant de remonter ou se projeter dans le temps proche ou lointain des humanités...
Au fil des précédentes chroniques de l’interdépendance, cette dimension ne nous aura certes pas échappé. Elle est en effet omniprésente, indispensable à la mise en perspective de toute perception du genre humain.
Nous pourrions ici renvoyer à une approche purement chronologique, toujours déterminante dans la compréhension des phénomènes et de la plupart des réalités qui façonnent le monde. Mais bien entendu c’est dans le croisement, dans l’imbrication des faits et leur ancrage parallèlement spatial et thématique que les choses se révèlent... La pandémie nous en aura apporté une nouvelle fois une éclatante démonstration. Pour l’incarner, je choisirai trois profils d’hommes et de femmes naturellement porteurs, porteuses de cette dimension historique...
Nous voici tout d’abord en compagnie de Mehdi à Chiraz qui nous décrit son quotidien en cette prestigieuse cité qui fut l'une des trois capitales culturelles et artistiques de l'Iran. Chiraz, lieu de naissance d’Hafez, maître du ghazal au 14e siècle. Alors que l’Iran a été l’une des premières nations confrontées à l’emballement de la pandémie, comment ne pas rappeler son glorieux passé médical ? Où l’on pensera tout particulièrement à Ibn Sina, Avicenne (980-1037), auteur du « Canon de la médecine »...
Au Brésil, à Carauari, dans les méandres du fleuve Jurua, affluent de l'Amazone qui relie Manaus, l’on rencontre Raimunda témoignant de toute une vie au cœur de la forêt amazonienne. 80 ans à se rappeler les luttes, les épreuves, la vitalité de la nation brésilienne et finalement sa manière d’appréhender cet ultime épisode. De quoi nous arrêter également sur une autre histoire, celle des peuples de l’Amazonie, de leurs fascinants et fragiles héritages, et de leur destinée...
En Italie, autre nation cruellement meurtrie, de multiples observations en quête d’espoir, auront souhaité décrire les pratiques quotidiennes du confinement. Là parmi elles, à Napoli, Teresa fait partie de ces nombreuses personnes qui se sont soudain rappelées à la fabrication des pâtes maison, faisant au passage exploser la consommation de farine. Occasion toute trouvée pour relancer le débat de leurs origines, non ? Évidemment italiennes, ou chinoises, ou plus vraisemblablement de la plus haute antiquité, puisque liées dès leurs débuts à la culture céréalière explosant au néolithique...
Des motifs d’enquêter ne manqueront pas pareillement de provenir des pistes précédemment évoquées. Car voici bientôt que tous les fragments s’assemblent, du village d’Eyam dans sa lutte contre la peste bubonique au 17e siècle, à la carrière de Tawhida Ben Cheikh décédée à 101 ans, de la crise syrienne contemporaine (subitement mise entre parenthèses ?) à la république de Raguse (1358–1808), de l’histoire de l’orthodoxie bulgare à celle des langues malaise, française ou lingala...
C’est pourquoi in fine nous ne nous retrouvons plus devant une ligne temporelle à sens unique, définissant mécaniquement des « avant » et des « après », mais au cœur d’une architecture complexe dont nous sommes tous et toutes les maillons. Car chacun.e d’entre nous renvoie au flux d’une histoire passée dont nous négligeons si souvent les enseignements. Car chacun.e d’entre nous renvoie tout autant au devenir d’une espèce qui doit et peut se réinventer, pour peu qu’elle se projette dans un maelström de notions et de correspondances où les savoirs, les métiers, les espaces naturels ou culturels, sont invités à se redistribuer dans un tourbillon sans fin...Nous avons en ce présent même une partie des compétences pour accéder à cette conscience. Accéderons-nous à la partie manquante ?
(Illustration : quelques éléments du maelström et de ses correspondances infinies...)

Enkutatash


Enkutatash

Enkutatash (Ge'ez: እንቁጣጣሽ) - The first day of the New Year in Ethiopia and Eritrea, more or less corresponding to the end of the "rainy season" - It is associated with the return of the Queen of Sheba to Ethiopia after her visit to King Solomon in Jerusalem in ca. 980 BCE.


Enkutatash (Ge'ez: እንቁጣጣሽ) - Le premier jour du Nouvel An en Éthiopie et en Érythrée correspondant plus ou moins à la fin de la "saison des pluies" - Il est associé au retour de la reine de Saba en Éthiopie après sa visite au roi Salomon à Jérusalem vers 980 av.J.-C.