Noken

Noken

Noken - A knotted or woven bag, native to the Papua being hung from the head, used to carry goods as well as children. Intangible Cultural Heritage 2012 in Need of Urgent Safeguarding. “…Noken is a knotted net or woven bag handmade from wood fibre or leaves by communities in Papua and West Papua Provinces of Indonesia. Men and women use it for carrying plantation produce, catch from the sea or lake, firewood, babies or small animals as well as for shopping and for storing things in the home. Noken may also be worn, often for traditional festivities, or given as peace offerings. The method of making Noken varies between communities, but in general, branches, stems or bark of certain small trees or shrubs are cut, heated over a fire and soaked in water. The remaining wood fibre is dried then spun to make a strong thread or string, which is sometimes coloured using natural dyes. This string is knotted by hand to make net bags of various patterns and sizes. The process requires great manual skill, care and artistic sense, and takes several months to master.”

Noken - Un sac noué ou tissé, originaire de la Papouasie, suspendu à la tête et utilisé pour transporter des marchandises ainsi que des enfants en bas-âge. Inscrit au patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO 2012 – Nécessitant une urgente sauvegarde. « ... Le noken est un sac noué ou tissé à la main à partir de fibre de bois ou de feuilles par les communautés des provinces indonésiennes de Papouasie et de Papouasie occidentale. Les hommes et les femmes s’en servent pour transporter le produit des plantations, la pêche maritime ou lacustre, le bois de chauffe, les bébés ou les petits animaux, ainsi que pour faire les courses et ranger des affaires à la maison. Le noken peut aussi se porter souvent à l’occasion de fêtes traditionnelles ou être offert en signe de paix. La méthode de fabrication du noken varie selon les communautés mais, en général, on coupe les branches, les tiges ou l’écorce de petits arbres ou d’arbustes qu’on met sur le feu et qu’on fait tremper dans l’eau. La fibre de bois qui reste est séchée, puis tournée pour obtenir un gros fil ou de la ficelle qu’on colore parfois avec des teintures naturelles. Cette ficelle est nouée à la main pour réaliser des filets de différents points et modèles. Le procédé requiert une grande dextérité manuelle, de l’attention et un sens artistique, et prend plusieurs mois à maîtriser. »

Any suggestion, improvement…? Many thanks and please, contact us…

Sumbolart :

Pantopic :

Back to Top