Effet Big data et Effet Un

OK, nous sommes à l’heure de l’effet big data. Entendons d’un tel déferlement de données que les chiffres censés les décrire sont frappés d’un étrange malaise, celui d’une perte relative ou plus avancée de signification. Les approcher sous une forme analytique fait le succès de quelques acteurs du système. Les autres, un peu dépassés, n’ont qu’à acquiescer ou prétendre se révolter si telle ou telle ligne chiffrée les a choqués. Pourtant comment ne pas mettre en pendant de cet effet, un autre effet qui viendra rappeler que tous les grands nombres, y compris ceux des génocides et de l’abime qu’ils contiennent, commence et recommence par le chiffre 1. L’effet Un en remettant la singularité de chaque être, de chaque chose, au centre du débat, serait-il alors un antidote à la déferlante du big data ?

Back to Top