Land of the Thunder Dragon

Land of the Thunder Dragon

“The Land of the Thunder Dragon

Bhutan, says Druk-Yul འབྲུག་ ཡུལ་ in dzongkha (or Brug-yul)
Which means "Land of the Dragon"
More than just a reference for the kingdom of Bhutan
Curled up in the mountain
Located in the middle of the Himalaya Between the two Asian giants:
India and China
A symbol present on the flag
And in the minds ...
In the “land of the Thunder Dragon”
(Druk Tsendhen)
And “gross national happiness”


Pays du Dragon Tonnerre

« Bhoutan, se dit Druk-Yul འབྲུག་ཡུལ་ en dzongkha (ou Brug-yul)
Ce qui signifie la « Terre du Dragon »

Plus qu’une simple référence pour ce royaume du Bhoutan
Pelotonné dans son écrin de montagnes
Situé au centre de la barrière himalayenne,
Entre deux géants asiatiques que sont l’Inde et la Chine

Un symbole présent sur le drapeau
Et dans les esprits…
Au « pays du Dragon Tonnerre » (Druk Tsendhen)
Et du « bonheur national brut »…

Proposed by

Hạ Long Bay

Hạ Long Bay

Hạ Long Bay (Vietnamese: Vịnh Hạ Long) – A large and natural bay in Quảng Ninh Province - Vietnam, consisting of thousands of limestone karsts and isles in various shapes and sizes - Its name means "descending dragon" - UNESCO World Heritage Site 1994 “Covering an area of 43,400 ha and including over 1600 islands and islets, most of which are uninhabitated and unaffected by humans, it forms a spectacular seascape of limestone pillars and is an ideal model of a mature Karst landscape developed during a warm and wet tropical climate. The property’s exceptional scenic beauty is complemented by its great biological interest.”


Baie d'Along (ou Halong) vietn. Vịnh Hạ Long – Vaste baie naturelle située dans la province de Quảng Ninh au Viêt Nam - Signifie « descente du dragon » - Site du Patrimoine mondial de l'UNESCO 1994 (extension en 2000)... « Couvrant une superficie de 43 400 ha et comprenant plus de 1600 îles et îlots dont la plupart sont inhabités et n’ont pas été perturbés par l’activité humaine, la baie forme un panorama marin spectaculaire de piliers calcaires et représente un modèle parfait de paysage karst mûr, tel qu’il évolue dans un climat tropical, chaud et humide. A la beauté scénique exceptionnelle du site s’ajoute le grand intérêt biologique qu’il présente. »

dragon

Animal fantastique de taille imposante, muni de griffes, d'ailes, d'une queue de serpent, qui symbolise la puissance, ici bénéfique, là maléfique □ Il se trouve fréquemment désigné comme gardien de trésors, et est en certains lieux pourchassé pour le défi qu’il adresse au courageux chevalier.

Any suggestion, improvement…? Many thanks and please, contact us…

The Bayeux Tapestry and dragon’s head

The standard is a dragon head, both at the bow and at the stern, head always facing forward. Its design is more or less refined, the tongue of the monster can be darted and its nape decorated with curls like a human head, which evokes the metal spirals found at the bow of Ladby's ship.


La norme est une tête de dragon, tant à l’étrave qu’à la poupe, tête toujours tournée vers l’avant. Son dessin est plus ou moins raffiné, la langue du monstre peut être dardée et sa nuque ornée de boucles comme une tête humaine, ce qui évoque les spirales métalliques trouvées à la proue du navire de Ladby.

- La Tapisserie de Bayeux

Hailibu, the noble hunter

 


(d’après un conte mongol)… On raconte qu’Hailibu était un grand chasseur, mais qu’il était aussi et avant tout un homme noble qui distribuait abondamment au village les proies qu’il attrapait...
Un jour Hailibu sauva une petite créature des serres d’un vautour qui s’apprêtait à la manger. Aussitôt libéré, le petit être se tourna vers lui et, à sa grande surprise, le remercia. Elle était la fille du roi dragon et lui promit que s’il l’accompagnait chez elle, son père, le roi, lui offrirait certainement le plus magnifique des trésors. Hailibu y consentit et chemin faisant apprit que le souverain possédait une pierre magique qu’il gardait dans sa bouche. Quiconque la détenait pouvait aisément comprendre le langage de tous les animaux. Dédaignant palais et splendeurs, c’est exactement ce qu’Hailibu demanda au roi et celui-ci lui accorda. Il émit cependant une réserve : Hailibu ne devait confier à personne son secret car sinon il se transformerait en pierre. Lorsqu’il revint au village, Hailibu accrut encore ses aptitudes de chasseur et chacun lui en fut très reconnaissant. Et les années passèrent, heureuses et prospères. Pourtant un jour, tandis qu’il chassait, Hailibu entendit les oiseaux parler entre eux. Bien sûr, désormais, il comprenait le sens de leurs paroles. Or ce jour là, les oiseaux étaient affolés. Hailibu tendit l’oreille et apprit la raison de leur terreur : la montagne entière allait s’effondrer, et c’est pourquoi il s’apprêtait tous à partir. Hailibu fut épouvanté à cette nouvelle car cette montagne surplombait le village. Il descendit précipitamment et alla informer chacun de cette nouvelle. Il pria tout le monde de fuir au plus vite. Mais bien sûr on eut du mal à le croire. Comment pouvait-il connaître de telles choses ?! C’est alors qu’Hailibu n’eut pas le choix : pour convaincre les villageois, il dut tout leur raconter. Et pendant qu’il faisait le récit de son bonheur et de sa longue histoire, ses membres commencèrent à se transformer en pierre. A la fin, tout le monde sut qu’il disait la vérité, et l’ensemble du village partit en hâte se mettre à l’abri. La montagne s’écroula et tout le monde garda le souvenir de celui grâce auquel ils devaient d’avoir eu la vie sauve.

Korean wr

Korean wr

Name: 한글 Hangul (Hangeul) in South Korea - 조선글 Chosŏn'gŭl in North Korea

Systeme: alphabet

Code: Hang

Direction: left to right

Creation: At the request of King Sejong (1397-1450) / The Song of the Dragons Flying in the Sky" (yongbi ŏch 'ŏnga) (1445)

Complements: Note some differences in handwriting between North and South Korea - among these are the different lettering, the different names of some consonants, the prohibition of introducing Western names into North Korea, etc.. / The three basic vowels have a symbolic meaning: the horizontal line indicates the earth (Yin principle), the dot indicates the sky (Yang principle) and according to Chinese tradition, the vertical line representing human being guarantees the link between earth and sky. / There is a day of remembrance of the Hangul, the first edition of which dates back to 1926, and which today is October 9 in South Korea and January 15 in North Korea.

Kanji: 竜. Radical: 龍. Number of strokes: 10. Meaning: “ dragon”. Pronunciation: リュウ、たつryū, tatsu. 龍.

Back to Top