te mwaneaba

te mwaneaba

A communal traditional meeting house
Foundation of social and community life in Kiribati

Please stoop when walking through people sitting down
And say “matauninga” ( ‘excuse me’)

When sitting
Face the elders or the Master of Ceremony (Te Tia Babaire) on the opposite side
Don’t turn your back
Don’t point your feet towards a person
Cross your legs as is ‘te kabari’


te mwaneaba

Une maison commune de réunion traditionnelle
Fondation de la vie sociale et communautaire à Kiribati

Se baisser lorsqu'on traverse devant des personnes assises
En disant "matauninga" ("excusez-moi")

Et lorsqu'on s'assied
Faire face aux anciens ou au maître de cérémonie (Te Tia Babaire) situés de l'autre côté
Ne pas tourner le dos
Ne pas pas pointer ses pieds vers une personne
Croiser ses jambes ainsi que le préconise le "te kabari".

Any suggestion, improvement…? Many thanks and please, contact us…

maison

Construction servant à une habitation individuelle souvent familiale.difice occupé par un ou plusieurs foyers, caractérisé par son autonomie et son unité de logement, renvoyant à sa propriété ou non, sa nouveauté ou son ancienneté, son entretien, sa distribution intérieure, son environnement immédiat (extérieur, voisinage) et au bien-être ou non qu’y ressentent ceux qui s’y trouvent ou qui y passent.

Any suggestion, improvement…? Many thanks and please, contact us…

Icelandic Turf Houses

Icelandic turf houses - Build with earth, the roof consisting of turf and grass - Generally with a foundation made of flat stones, a wooden frame built in order to hold the weight of the turf - This traditional architecture was implemented for more than 1,000 years.


Maisons d’herbe islandaise - Construite avec de la terre, le toit étant composé d’herbe - Généralement la fondation est en pierres plates, une ossature en bois construite pour supporter le poids de l’herbe - Cette architecture traditionnelle a été mise en œuvre pendant plus de 1 000 ans.

Al-Qatt Al-Asiri

Al-Qatt Al-Asiri

Al-Qatt Al-Asiri (or nagash painting or majlis painting) - An Arabic art style originated in Saudi Arabia and Yemen for the decoration of majlis. UNESCO's Intangible Cultural Heritage of Humanity 2017. “… Traditionally female interior wall decoration, an ancient art form considered as a key element of the identity of the region of Asir. It is a spontaneous art technique carried out largely by women today in the community that involves decorating the interior walls of their houses, specifically rooms for visiting guests. Women invite female relatives of various age groups to help them in their homes, thereby transmitting this knowledge from generation to generation. The base is usually white gypsum and the patterns consist of icons of geometric shapes and symbols. In the past, only women practised the element, but nowadays male and female artists, designers, interior designers and architects practise it, including on other surfaces. The art enhances social bonding and solidarity among the community and has a therapeutic effect on its practitioners. The application of the art in most households ensures its viability within the community, and local individuals have created galleries within their houses in order to safeguard it.”


Al-Qatt Al-Asiri (ou peinture nagash ou peinture majlis) - Un style d'art arabe originaire d'Arabie saoudite et du Yémen employé pour la décoration murale. Patrimoine culturel immatériel de l'humanité de l'UNESCO - 2017. « ...Décoration murale traditionnelle exécutée par les femmes, forme d’art ancestrale reconnue comme un élément clé de l´identité de la région de l’Asir. Il s’agit d’une forme d’art spontanée, pratiquée en grande partie par les femmes de la communauté, pour décorer les murs des maisons, notamment dans les salles de réception en l’honneur des invités. La maîtresse de maison invite les femmes de son entourage, toutes générations confondues, à l’aider à décorer les murs. C’est ainsi que les connaissances se transmettent de génération en génération. Les motifs constitués de formes géométriques et de symboles sont dessinés sur un fond en gypse blanc. Autrefois l’apanage des femmes, cet art est désormais également pratiqué par des hommes et des femmes artistes, designers, décorateurs d’intérieur et architectes, notamment sur d’autres surfaces. Cet art renforce les liens sociaux et la solidarité entre les membres de la communauté. Il a également un effet thérapeutique sur ses praticiens. L’utilisation de cet art dans la plupart des foyers assure sa viabilité au sein de la communauté. »

109/200castle

The town's ruins of Gondershe in Somalia, consist of coral stone houses, tombs and fortifications. (Somali lg, Arabic lg, Latin wr, Wadaad wr, Osmanya wr, Borama wr, Kaddare wr)


Les ruines de la ville de Gondershe en Somalie, se composent de maisons en pierre de corail, de tombes et de fortifications.

What is a castle? How to define it? From daimyo fortresses to medieval European castles, from Sardinian nuraghes to the walls of Hattousa, what place do fortified places hold in the history of human societies? How were they built? For what purpose? How were they inhabited? How did they evolve? (to be completed)

Qu’est-ce qu’un château ? Comment le définir ? Des forteresses des daimyo aux châteaux médiévaux européens, des nuraghes sardes aux murailles d’Hattousa, quelle place tiennent les lieux fortifiés dans l'histoire des sociétés humaines ? Comment ont-ils été bâtis ? À quelles fins ? Comment ont-ils été habités ? Quel fut leur évolution ?... (à compléter)

Kanji: 家. Radical: 宀. Number of strokes: 10. Meaning: “ house”. Pronunciation: カ、ケ、いえ、やka, ke, ie, ya.

Back to Top