sega

sega

Sega - One of the major music genres of Mauritius, intensely emotional.


séga

Genre musical très répandu dans l’Océan indien, que ce soit à l'île Maurice, à l'île de La Réunion, Rodrigues, aux Seychelles, aux Mascareignes, etc. Il se danse en dandinant les hanches, mêlant cavalier et cavalière en visant une parfaite synchronicité, dont la sensualité est garantie.

"Musique et danse originaire des esclaves africains, le séga est la forme artistique la plus répandue de l'île. Il se danse en faisant glisser les pieds sur le sol sans jamais les lever. La simplicité apparente de cette danse trouve son origine dans le fait que le sable empêchait de faire des pas sophistiqués. Quant à la musique, elle mêle ses origines africaines à des accents de salsa latino-américaine et de calypso des Caraïbes. Les différents instruments du séga sont : la Maravane, constituée de cannes à sucre alignées, est de forme rectangulaire. C'est une sorte de boîte contenant des cailloux ou des billes métalliques. Le musicien agite l'instrument au rythme désiré pour accompagner le chanteur et les autres instruments ; la Ravane, pièce maîtresse du séga est un tambour taillé dans du bois de goyage chinois. Il est recouvert d'une peau de chèvre tendue ; le Triangle, est aussi omniprésent ; le Bobre, constitué d'un morceau de bois tendu par deux cordes et relié à une calebasse. Cet instrument n'est plus guère utilisé de nos jours dans le séga." (source : ile-maurice.fr)

Any suggestion, improvement…? Many thanks and please, contact us…

dance

Artistic and rhythmic activity of the body corresponding to certain rules of moving, related to the tradition (customs, folklore ...) or to modern forms of creativity – Could be practiced alone, as a couple, or in group.


danse

Activité artistique et rythmée du corps correspondant à certaines règles d’enchaînement, liée à la tradition (usages, folklores…) ou au contraire à des formes modernes diversement créatives, que l'on pratique seul, à deux, ou en groupe.

Any suggestion, improvement…? Many thanks and please, contact us…
capoeira

capoeira

An Afro-Brazilian cultural practice (simultaneously a fight and a dance) - UNESCO World Intangible Heritage 2014.


capoeira

Capoeira - Patrimoine mondial immatériel de l'UNESCO 2014 - Une pratique culturelle afro-brésilienne (à la fois un combat et une danse).

Any suggestion, improvement…? Many thanks and please, contact us…

butō

Style de danse apparu au Japon en 1959 avec Tatsumi Hijikata (1928-1986) – Mettant en scène le corps nu (souvent peint de blanc), visant un art minimal, cet art explore dans la lenteur des gestes et un grotesque grimaçant, les contradictions d’une époque issue de l’ère atomique, dans un monde en lambeaux et en recomposition.

Any suggestion, improvement…? Many thanks and please, contact us…

ardha

TITLE EN


ardha

L'ardha est une danse folklorique pratiquée en Arabie, mettant en mouvement deux rangées d'hommes maniant généralement une épée ou une canne, accompagnés de tambours et de poésie parlée. Le terme signifierait en arabe "montrer" ou "défiler".

Any suggestion, improvement…? Many thanks and please, contact us…

Pataaka gesture

"Pataaka (or pataka) means “Flag”. Pataaka is done with all fingers held straight like the Stop sign. There should be no gap between the fingers. Following are the uses (viniyoga) of Pataaka". (onlinebharatanatyam.com)

Schemenlaufen

Schemenlaufen

Schemenlaufen, the carnival of Imst - Intangible Cultural Heritage of Humanity 2010 "...a procession of masked, costumed dancers - Fasnacht carnival on the Sunday before the Christian season of Lent".


Schemenlaufen, le carnaval d'Imst - Patrimoine culturel immatériel de l'humanité 2010 "... Tous les quatre ans la ville d’Imst, en Autriche, célèbre son carnaval du Fasnacht le dimanche avant le début du Carême chrétien. Au centre de la fête il y a le Schemenlaufen, défilé de danseurs masqués et costumés.".

Mooba Dance

Mooba Dance

Mooba Dance - The main dance of the Lenje ethnic group of Central Province of Zambia, performed since pre-colonial times. Intangible Cultural Heritage of Humanity 2018… “It is also practised in parts of Copperbelt and Lusaka Provinces, by both men and women. On certain occasions, when the dance reaches its peak, some lead dancers are possessed by ancestral spirits called BaChooba; it is said that, at this point, the spirits take the lead in dictating the flow of the dance, drumming and singing. Both male and female dancers can be possessed with BaChooba spirits. The costume includes coloured beads, a traditional skirt called a Buyombo, and rattles worn around the calves. In addition, the main dancers hold a spiritual stick known as a Chimika and a fly whisk made out of an animal’s tail. Mooba serves both entertainment and healing functions, and contributes to the spiritual identity of the community.”


Mooba - Principale danse du groupe ethnique lenje de la province centrale de Zambie – Patrimoine immatériel de l’UNESCO... « Pratiquée dans certaines parties des provinces de Copperbelt et de Lusaka par les hommes et les femmes. Il arrive parfois que lorsque la danse atteint son paroxysme, certains des principaux danseurs soient possédés par des esprits ancestraux appelés BaChooba. Il est dit qu’à ce stade, les esprits mènent la danse, le rythme des percussions et les chants. Les danseurs et les danseuses peuvent être possédés par les esprits BaChooba. Le costume est composé de perles colorées, d’une jupe traditionnelle appelée Buyombo et de grelots portés autour des mollets. En outre, les principaux danseurs tiennent un bâton spirituel appelé Chimika et un chasse-mouche confectionné à partir d’une queue d’animal. La mooba vise à distraire et à guérir, et elle contribue à l’identité spirituelle de la communauté. »

Lad’s dances in Romania

Lad’s dances in Romania

Lad’s dances in Romania - UNESCO World Heritage 2015 "...practised in community life on festive occasions, such as weddings and holidays, as well as during stage performances".


Danses des garçons en Roumanie - Patrimoine mondial de l'UNESCO 2015 "... pratiqué dans la vie de communauté lors de fêtes, comme les mariages et les jours fériés, ainsi que lors de spectacles sur scène".

Garifuna

Garifuna

Language, dance and music of the Garifuna - Intangible Cultural Heritage of Humanity 2008 “… rich in tales (úraga) originally recited during wakes or large gatherings”.


Langue, danse et musique des Garifuna - Patrimoine culturel immatériel de l'humanité 2008 «… riche en contes (úraga) récités à l'origine lors de veillées ou de grands rassemblements ».

Dance Drums in Burundi

Dance Drums in Burundi

Ritual dance of the royal drum in Burundi - Intangible Cultural Heritage of Humanity 2014 “… a spectacle combining powerful, synchronized drumming with dancing, heroic poetry and traditional songs”


Danse rituelle du tambour royal du Burundi - Patrimoine culturel immatériel de l'humanité 2014 «… un spectacle mêlant percussions puissantes et synchronisées avec de la danse, de la poésie héroïque et des chants traditionnels»

Song and Dance

Song and Dance

Why Sing? Why Dance?
It has been said that we sing when we can no longer speak.
When we can no longer sing, then we have the need to dance.
Throughout time, space, and culture and belief, the shared experience of song and dance has an important resonance. We share the universal language of music and movement.
We communicate through sound, tempo and melody, as well as body extension, elevation, swirling, soaring and stillness. We understand great joy and deep despair without words or language to misunderstand or misinterpret.

The gentle and subtle wave of a Japanese dancer’s hand movement
The pounding rhythm and metallic speed of a Flamenco dancer’s shoe hitting the stage.
The steady earthbound beat of an East Indian barefoot stomp and symbolic Patakas (hand gestures) speaking clearly.
The joy filled prance of Peruvian color clad villagers winding in circles and patterns.
The most highly skilled and perfect ballet artists turning, leaping and finding the suspended balance that we seek in all our lives.

Why Sing? Why Dance?
As a child, I loved a little poem: “A bird doesn’t sing because he has an answer, he sings because he has a song.”


Pourquoi chanter ? Pourquoi danser ?
On dit que l'on chante quand on ne peut plus parler.
Lorsque nous ne pouvons plus chanter, nous avons alors besoin de danser.
À travers le temps, l'espace, la culture et les croyances, l'expérience partagée du chant et de la danse a une résonance importante. Nous partageons le langage universel de la musique et du mouvement.
Nous communiquons par le son, le tempo et la mélodie, ainsi que par l'extension du corps, l'élévation, le tourbillon, l'envol et l'immobilité. Nous percevons la joie et le désespoir sans mots ni langage susceptibles d’être mal compris ou mal interprétés.

La vague douce et subtile du mouvement de la main d'un danseur japonais.
Le rythme martelant et la vitesse métallique d'une chaussure de danseur de Flamenco qui monte sur scène.
Le rythme soutenu d'un pied nu indien et le symbolique Patakas (gestes de la main) qui nous parle avec clarté.
La joie des villageois vêtus de couleurs péruviennes qui se baladent en cercles et en motifs.
Les artistes de ballet les plus compétents et les plus parfaits qui tournent, sautent et trouvent l'équilibre suspendu que nous recherchons dans toute notre vie.

Pourquoi chanter ? Pourquoi danser ?
Enfant, j'adorais un petit poème : « Un oiseau ne chante pas parce qu'il a une réponse, il chante parce qu'il a une chanson. »

Proposed by

一緒に踊りませんか?

Issho ni odorimasen ka?

: Balliamo?

: 一緒に踊りませんか?

Issho ni odorimasen ka?

: Est-ce qu’on danse ?

: 我们可以跳舞吗?

Wǒmen kěyǐ tiàowǔ ma?

: Möchten Sie tanzen?

: Shall we dance?

: ¿Quiere bailar?

These are just introductory steps – Please if you see anything to be added or modified, contact us, we’ll be glad to receive your contribution...

我们可以跳舞吗?

Wǒmen kěyǐ tiàowǔ ma?

: Balliamo?

: 一緒に踊りませんか?

Issho ni odorimasen ka?

: Est-ce qu’on danse ?

: 我们可以跳舞吗?

Wǒmen kěyǐ tiàowǔ ma?

: Möchten Sie tanzen?

: Shall we dance?

: ¿Quiere bailar?

These are just introductory steps – Please if you see anything to be added or modified, contact us, we’ll be glad to receive your contribution...

Balliamo?

: Balliamo?

: 一緒に踊りませんか?

Issho ni odorimasen ka?

: Est-ce qu’on danse ?

: 我们可以跳舞吗?

Wǒmen kěyǐ tiàowǔ ma?

: Möchten Sie tanzen?

: Shall we dance?

: ¿Quiere bailar?

These are just introductory steps – Please if you see anything to be added or modified, contact us, we’ll be glad to receive your contribution...

Est-ce qu’on danse ?

: Balliamo?

: 一緒に踊りませんか?

Issho ni odorimasen ka?

: Est-ce qu’on danse ?

: 我们可以跳舞吗?

Wǒmen kěyǐ tiàowǔ ma?

: Möchten Sie tanzen?

: Shall we dance?

: ¿Quiere bailar?

These are just introductory steps – Please if you see anything to be added or modified, contact us, we’ll be glad to receive your contribution...

Shall we dance?

: Balliamo?

: 一緒に踊りませんか?

Issho ni odorimasen ka?

: Est-ce qu’on danse ?

: 我们可以跳舞吗?

Wǒmen kěyǐ tiàowǔ ma?

: Möchten Sie tanzen?

: Shall we dance?

: ¿Quiere bailar?

These are just introductory steps – Please if you see anything to be added or modified, contact us, we’ll be glad to receive your contribution...

¿Quiere bailar?

: Balliamo?

: 一緒に踊りませんか?

Issho ni odorimasen ka?

: Est-ce qu’on danse ?

: 我们可以跳舞吗?

Wǒmen kěyǐ tiàowǔ ma?

: Möchten Sie tanzen?

: Shall we dance?

: ¿Quiere bailar?

These are just introductory steps – Please if you see anything to be added or modified, contact us, we’ll be glad to receive your contribution...

Möchten Sie tanzen?

: Balliamo?

: 一緒に踊りませんか?

Issho ni odorimasen ka?

: Est-ce qu’on danse ?

: 我们可以跳舞吗?

Wǒmen kěyǐ tiàowǔ ma?

: Möchten Sie tanzen?

: Shall we dance?

: ¿Quiere bailar?

These are just introductory steps – Please if you see anything to be added or modified, contact us, we’ll be glad to receive your contribution...

Dance - Patricia Grange

Rien qu’à l’évocation du mot, un frisson parcourt mon corps ! J’adore danser ! Lâcher prise et laisser mon corps me mener où il veut. Cela peut m’emmener aux frontières de la transe ! Peu importe le rythme, l’essentiel est qu’il trouve des échos jusqu’au fond de mon âme, qu’il me donne envie de fermer les yeux, de me lever et de me laisser habiter. Danser, c’est un des meilleurs moyens d’entrer en contact avec les forces telluriques et de se sentir vivant(e) !

Back to Top