The three wise monkeys

The three wise monkeys

"See no evil,
Hear no evil,
Speak no evil"

At the Tōshō-gū shrine in Nikkō日光東照宮
From the 17th century
Stand the three monkeys 三猿

Mizaru 見ざる, covering his eyes, seing no evil
Kikazaru聞かざる, covering his ears, hearing no evil
Iwazaru言わざる, covering his mouth, speaking no evil

Taryag mitzvot

Taryag mitzvot תרי"ג מצוות – 613 commandments in the Jewish tradition, first mentioned Rabbi Simlai 3rd century CE, including "positive commandments" (mitzvot aseh), and "negative commandments" (mitzvot lo taaseh). The mitzvot are divided into three groups: 1. Mishpatim = Laws with rational explanation 2. Eidot = Laws understood after being explained 3. Chukim = Laws without rational explanation. Many of the mitzvot cannot be observed now according to the change of context particul. after the destruction of the Second Temple.
“The Jew was given 613 commandments (mitzvot), according to the Talmud, which contain 248 positive commands and 365 negative ones. The positive mitzvot equal the number of parts of the body; the negative mitzvot correspond to the number of days in the solar year.” (ohr.edu)
Some of the 613 commandments:
1. To know that G-d exists
11. To honor the old and the wise
17. To circumcise the male offspring
28. Not to wrong any one in speech
53. To love the stranger
59. To honor father and mother
111. To rest on Shabbat


Taryag mitzvot

Taryag mitzvot - 613 commandements dans la tradition juive, mentionnés pour la première fois par le rabbin Simlai au IIIe siècle de notre ère, comprenant les "commandements positifs" (mitsvot aseh) et les "commandements négatifs" (mitzvot lo taaseh). Les mitzvot sont divisés en trois groupes : 1. Mishpatim = lois ayant une explication rationnelle 2. Eidot = lois qui peuvent être comprises après avoir été expliquées 3. Chukim = lois sans explication rationnelle. De nombreux mitsvot ne peuvent pas être observés maintenant en raison du changement de contexte, en particulier après la destruction du Second Temple.

Nikkō

Nikkō

Mausoleum of shōgun Tokugawa Ieyasu (Tōshō-gū 日光東照宮)
Mausoleum of his grandson Iemitsu 徳川 家光
Futarasan Shrine 二荒山神社 dating to the year 767
As well as famous hot springs,
Definitely
"Never say 'kekkō' 結構 (wonderful) until you've seen Nikkō 日光"
「日光を見ずして結構と言うなかれ」

Law of Jante

Law of Jante - Set of principles of conduct that the Danish-Norwegian writer Aksel Sandemose formulated in 1933 in his novel 'A fugitive crosses his tracks ' and which, according to him, would be quite characteristic of the behavior of his compatriots. Extending the idea to the whole of Scandinavia, it emphasizes the primacy of the collective over the individual, the co-operation on the competition, and can arouse acceptance or rejection, according to our idea of what a society is or should be, and our possible ways to interact within its limits. Statement of the law:

1. Skal ikke tro of the noget! - You must not believe that you are someone special!
2. skal ikke tro du lige meget som os! - You must not believe that you are worth as much as us!
3. Skal ikke tro er kloger in bone! - You must not think you're smarter than we are!
4. Ikke skate innbille dig at bone er bones! - You must not imagine that you are better than us!
5. The skal ikke tro of the Ved mother in bone! - You must not believe that you know better than us!
6. Skal ikke tro from mother to mother! - You must not believe that you are more than us!
7. Skal ikke tro at dug til noget! - You must not believe that you are capable of anything!
8. Skal ikke grine afos! - You must not laugh at us!
9. Skal ikke tro at nogen kan lige dig! - You must not believe that someone is interested / worried about you!
10. Skal ikke tro from kan lære os noget! - You must not believe that you can teach us anything!

"The concept of Janteloven is intertwined in the fabric of Danish Culture/Society. From early years children are taught to honour collaboration over competition. The education system teaches to the middle of the class and encourages group work and cooperative learning. The social systems of the state stress the right to be taken care as a group regardless of social status. No one is better than the next guy. » cité par Charon Jernice Austin – Tapping into my soul (from Denmark for Foreign Students – Ed. Copenhague Business School Press – 1999)


Loi de Jante

Ensemble de principes de conduite que l'écrivain dano-norvégien Aksel Sandemose a formulé en 1933 dans son roman Un fugitif recoupe ses traces et qui, selon lui, serait assez caractéristique du comportement de ses compatriotes, tout en étendant l’idée à l’ensemble de la Scandinavie. Elle met en avant la primauté du collectif sur l’individuel, la coopération sur la compétition. Peut susciter l’adhésion ou le rejet, selon l’idée que l’on se fait de la société et de nos possibles manières d’être.

Enoncé de la loi :
1. Du skal ikke tro du er noget ! - Tu ne dois pas croire que tu es quelqu'un de spécial !
2. Du skal ikke tro du er lige meget som os ! - Tu ne dois pas croire que tu vaux autant que nous !
3. Du skal ikke tro du er kloger en os ! - Tu ne dois pas croire que tu es plus malin/sage que nous !
4. Du skal ikke innbille dig at du er bedre en os ! - Tu ne dois pas t'imaginer que tu es meilleur que nous !
5. Du skal ikke tro du ved mere en os ! - Tu ne dois pas croire que tu sais mieux que nous !
6. Du skal ikke tro du er mere en os ! - Tu ne dois pas croire que tu es plus que nous !
7. Du skal ikke tro at du duger til noget ! - Tu ne dois pas croire que tu es capable de quoi que ce soit !
8. Du skal ikke grine af os ! - Tu ne dois pas rire de nous !
9. Du skal ikke tro at nogen kan lige dig ! - Tu ne dois pas croire que quelqu'un s'intéresse/s'inquiète à ton sujet !
10. Du skal ikke tro du kan lære os noget ! - Tu ne dois pas croire que tu peux nous apprendre quelque chose !

(«... Le concept de Janteloven est imbriqué dans le tissu de la culture ou de la société danoise. Dès les premières années, les enfants apprennent à préférer la collaboration à la compétition. Le système éducatif enseigne au milieu de la classe et encourage le travail en groupe et l'apprentissage coopératif. Les systèmes sociaux de l'état soulignent le droit d'être pris en charge en tant que groupe indépendamment du statut social. Personne n'est meilleur qu’un autre. » Cité par Charon Jernice Austin - Tapping into my soul (à partir de Le Danemark pour les étudiants étrangers - Ed. Copenhague Business School Press - 1999)...»)

wabi sabi

wabi sabi

Wabi-sabi侘寂 – A Japanese concept who calls for the acceptance of impermanence and imperfection – Many aspects are connected to this idea, including simplicity, economy, modesty, asymmetry and others…


wabi sabi

Wabi-sabi 侘寂 – Un concept japonais qui appelle à l'acceptation de l'impermanence et de l'imperfection - De nombreux aspects sont liés à cette idée, comme la simplicité, l'économie, la modestie, l'asymétrie et d'autres…

Any suggestion, improvement…? Many thanks and please, contact us…

valeur

Généralement définie par les sociétés dans lesquelles nous évoluons, relevant quelquefois d’une quête plus personnelle, la valeur est une mesure d’accomplissement vers laquelle chacun est invité à tendre et qui stipule aux yeux d’autrui ou aux siens la qualité de l’existence conduite □ Selon les âges, selon les lieux, la valeur emprunte des formes matérielles ou immatérielles. Elle s’inscrit dans un système* complexe* qui reflète l’évolution d’une société, les choix qu’elle a opérés au regard des événements majeurs qui l’ont structurée ou transformée et la manière dont ses membres se sont conformés ou non, ont défendu ou pas, les principes et fondements qui en ont résulté.

Any suggestion, improvement…? Many thanks and please, contact us…

juste

Qui appréhende les êtres et les choses avec lucidité, impartialité, y recherchant l’équité indépendamment d’un bénéfice personnel ou celui de tiers.

Any suggestion, improvement…? Many thanks and please, contact us…

ethics

A set of individual or collective principles giving a moral orientation to thought or action that helps a society, a culture or an individual to determine a way of apprehending the world and others.


éthique

Ensemble de principes individuels ou collectifs donnant une orientation morale à la pensée ou à l’action aidant une société, une culture ou encore un individu, à déterminer une façon d’appréhender le monde et les autres.

Any suggestion, improvement…? Many thanks and please, contact us…

divorsabilité

(néol.) Détachement plus ou moins aisé avec l’engagement énoncé ou la responsabilité supposée, reflétant les aléas de la vie, l’idée de la parole donnée, ou encore l’effet zapping.

Any suggestion, improvement…? Many thanks and please, contact us…

cynisme

Sa visée salutaire reste de nous alerter sur les contradictions de la morale et des opinions reçues, à condition de s’extraire de l’exercice gratuit de l’irrespect, a fortiori lucratif, affectant le mépris de toute valeur, à l’exception bien entendu de la sienne.

Any suggestion, improvement…? Many thanks and please, contact us…

Seven deadly sins

The seven deadly sins (or capital vices) - A grouping of vices within Christian teachings: pride (lat. superbia), greed (lat. avaritia), lust (lat. luxuria), envy (lat. invidia), gluttony (lat. gola), wrath (lat. ira) and sloth (lat. acedia).


Les sept péchés capitaux (ou vices capitaux) - Un regroupement de vices dans les enseignements chrétiens : orgueil (lat. superbia), cupidité (lat. avaritia), luxure (lat. luxuria), envie (lat. invidia) , gourmandise (lat. gola), colère (lat. ira) et paresse (lat. acedia).

Seven heavenly virtues

Seven heavenly virtues are associated to the seven deadly sins: humility (lat. humilitas) vs pride, charity or generosity (lat. caritas or liberalitas) vs greed, chastity (lat. castitas) vs lust, gratitude (lat. gratia) vs envy, temperance (lat. moderatio) vs gluttony, patience (lat. patientia) vs wrath and diligence (lat. industria) vs sloth.


Sept vertus célestes sont associées aux sept péchés capitaux: humilité (lat. humilitas) vs orgueil, charité ou générosité (lat. caritas ou liberalas) vs avidité, chasteté (lat. castitas) vs luxure, gratitude (lat. gratia) vs envie, tempérance (lat. moderatio) vs gourmandise, patience (lat. patientia) vs colère et diligence (lat. industria) vs paresse.

mauvais/e

Que l’on juge ne pas être bon en fonction d’une échelle donnée, supposant une hiérarchisation du soin, de la valeur matérielle ou morale, qu'on lui accorde.

Any suggestion, improvement…? Many thanks and please, contact us…

170/200ethics

In Burundi, the bashingantahe are customary chiefs invested at the level of each hill, responsible for conflict management. (Kirundi lg)


Au Burundi, les bashingantahe sont des chefs coutumiers investis au niveau de chaque colline, chargés de la gestion des conflits.

What are ethics? How to define it? How is it defined what is ethical and what is not? How were principles and values defined? What is the ethical assessment of today's world? How is the relationship between numerics and ethics oriented?... (to be completed)

Qu’est-ce que l’éthique ? Comment la définir ? Comment a–t–on défini ce qui est éthique ? et ce qui ne l’est pas ? Comment se sont définis les principes et les valeurs ? Quel constat éthique faire sur le monde actuel ? Comment s’oriente le rapport entre numérique et éthique ?... (à compléter)

Anansi and the wisdom pot

 


Anansi et les sagesses
Le fier Anansi, araignée de son état, manquait de sagesse. Par chance il s’en rendit compte lui-même. Il parcourut donc la forêt et demanda à chaque animal de lui céder une petite part de sa sagesse. Le singe, l’éléphant, la panthère, tous les animaux y consentirent volontiers, et c’est ainsi qu’Anansi remplit une grande calebasse de toutes les sagesses de la terre. Toutefois, lorsque sa calebasse fut pleine, Anansi commença à s’inquiéter. Et si on venait à lui voler ce trésor ? Il décida donc de le hisser tout en haut d’un arbre. Restait à résoudre un problème : comment s’y prendre ? La calebasse était si lourde et l’arbre si haut. À cet instant passa son fils, qui ne manqua pas de s’informer de ce qui le troublait ainsi. Après lui avoir expliqué la situation, Anansi vit que son fils souriait avec une pointe de moquerie. Il lui suffisait, dit en effet ce dernier, d’accrocher la calebasse dans son dos, et le tour serait joué. C’est bien ce que fit Anansi, et il parvint ainsi à porter sa précieuse calebasse tout en haut de l’arbre. Cependant, parvenu au sommet, Anansi se mit à songer à une chose bien étrange. Malgré toutes les sagesses collectées dans la forêt, c’était celle de son fils qui lui avait permis de résoudre son problème. C’est pourquoi Anansi décida de déverser la calebasse et d’éparpiller ses sagesses à travers le monde.

Back to Top