observer

Porter notre attention sur une personne, un objet, une situation, un phénomène, avec un degré plus ou moins élevé de curiosité, de sérieux, dans un but donné, intentionnel ou non (distraction, analyse, critique…) – Dépend souvent de la qualité (capacité, expertise) de qui porte cette observation.

Any suggestion, improvement…? Many thanks and please, contact us…

vue

Faculté de voir.

Any suggestion, improvement…? Many thanks and please, contact us…

selfie

Prise d’un autoportrait (smartphone, webcam…) dans des conditions diverses, généralement insolites (ou supposées l’être), dans le but d’attester par sa diffusion immédiate sur les réseaux sociaux, de sa présence en une situation donnée, voire en compagnie d’une personne (ou mieux d’une personnalité) dont on témoigne ainsi du partage convivial qu’elle a autorisé – Jugé par certain/es comme un comble de narcissisme, le selfie est censé valoriser la personne qui en fait usage, par les associations plus ou moins répétitives qu’elle opère (de lieux, de personnes…).

Any suggestion, improvement…? Many thanks and please, contact us…

voir

Percevoir par ses yeux (naturellement ou de manière assistée) - Renvoie à la qualité (voire à la déficience) de la vue, des conditions dans lesquelles elle s’exerce et de la motivation éventuelle ou non à la solliciter.

Any suggestion, improvement…? Many thanks and please, contact us…

photoshoper

Intervenir sur une image (photographique notamment) au moyen d'un logiciel (Photoshop® notamment) en y apportant des modifications plus ou moins conséquentes dans une intention variable : « embellir » (supposant qu'on définisse ce niveau « d'amélioration »), distraire, moquer, manipuler... - Pose la question du rapport à la « réalité » et aux jugements incluant créativité, cynisme, déontologie... renvoyant plus couramment au flux incessant d'une modernité qui veut se raconter son histoire... à son image.

Any suggestion, improvement…? Many thanks and please, contact us…
Nazarboncuk

Nazarboncuk

Nazar ‏نظر‎ - An eye-shaped amulet believed to protect against the evil eye, present in different countries (Turkey, Iran, Albania, Afghanistan, Pakistan…)…


nazarboncuk

Nazar نظر - Une amulette en forme d'oeil censée protéger du mauvais œil, présente dans différents pays (Turquie, Iran, Albanie, Afghanistan, Pakistan…)…

Any suggestion, improvement…? Many thanks and please, contact us…

microscope

Instrument d'optique disposant de plusieurs lentilles, et grâce auquel on peut voir des objets très petits permettant de déduire toutes sortes de choses (scientifiques, médicales…).

Any suggestion, improvement…? Many thanks and please, contact us…

foodographie

Photographie d’un (ou plusieurs) plat(s), postée avec plus ou moins de hâte sur un espace dédié ou non à ce domaine, attestant des qualités culinaires de celles et ceux qui l’ont (les ont) cuisiné(s), au moins supposées, mais aussi de la saisie – plus ou moins opportune - qui en a été faite, le faisant échapper à l’éphémère pour entrer au panthéon des cuisines immortelles ou plutôt du commentaire qu’on en donne…

Any suggestion, improvement…? Many thanks and please, contact us…

eye

Organ of sight, in variable number according to creatures (including a pair in humans), whose solicitation in the awakening phase constitutes one of the major attributes of the relationship with the environment and with others (orientation, observation, judgment , emotion, etc.)


œil

Organe de la vue, en nombre variable selon les créatures (comprenant une paire chez l’homme), dont la sollicitation en phase d’éveil constitue un des attributs majeurs de la relation à l’environnement et aux autres (orientation, observation, jugement, émotion, etc.)

Any suggestion, improvement…? Many thanks and please, contact us…

Effet Photoshop©

Les amoureux des logiciels de retouche d’image ont-ils toujours en tête le matériau exceptionnel dont ils bénéficient ? L’image dont il s’agit ici provient d’une riche histoire dont la communication a eu à s’enrichir de bien des manières. Peut-être « vaut-elle 1000 mots », peut-être est-ce plutôt le contraire. En tout cas, entre nouvelles idôlatries et nouveaux iconoclasmes, elle occupe une place centrale dans le traitement des actualités. Quant à son authenticité, sa validité, pas plus qu’aucun autre vecteur, mais certainement pas moins, la voici livrée à tous les jeux de transformation et d’usage dont les techniques de fabrication et la transmission à distance ont le redoutable secret. L’effet photoshop© est une manière de faire clignoter une petite lumière non seulement pour nous indiquer que la chambre noire est occupée mais que des individus s’y trouvent avec toute la variété des intentions qui animent le genre humain…

Photography for Ella Maillart

“Photography became for Ella Maillart a natural extension of her eyes, and she made ample use of it. The camera was her logbook, a day-to-day record reflecting the vision of a modern, independent and non-conformist woman. Ella Maillart photographed mainly for the purpose of illustrating her travel books as well as her talks and articles. Most of her images remained unknown at the time they were taken. Today, we are stunned to see a by-gone era resuscitated, a disappeared or forgotten world spring back from the past. In 1989, Ella Maillart deposited her negatives at the Elysée Photo Museum in Lausanne, Switzerland, who have organised several large exhibitions of her work.” (ellamaillart.ch)

Maya Strabismus

Maya Strabismus

Maya Strabismus - Kinich Ahau was the cross-eyed Maya Sun god – In order to gain his favor, people esp. of noble rank having crossed eyes were considered very handsome and god-like. An object was hung between their eyes as they were infants to get such characteristics.


Strabisme chez les Mayas - Kinich Ahau était le dieu maya du Soleil dont une caractéristique était de loucher - Pour gagner sa faveur, les gens en particulier ceux de rang noble qui présentaient un strabisme étaient considérés comme beaux et semblables à Dieu. Un objet était même suspendu devant leurs yeux lorsqu'ils étaient bébés afin d’obtenir de telles caractéristiques.

Bindi: the third eye

Bindi: the third eye

“Made with vermilion powder
Or a sandalwood paste
Bindis बिंदी are a symbol of consciousness,
Good fortune and festivity

From the Sanskrit word ‘bindu’, which means "dot"
It’s "the third eye"
Or Shiva’s "eye of knowledge"
Esp. worn by married women

As the country has modernised
It has become very popular,
For some it’s a fashion accessory in the form of a sticker…”


« Faite à base de poudre vermillon
Ou d’une pâte de bois de santal
Le bindi बिंदी est un symbole de conscience,
De bonne fortune et de festivité

Du mot sanscrit ‘bindu’, qui signifie « la goutte »
Il est « le troisième œil »
Ou « œil de la connaissance » de Shiva
Portée en particulier par les femmes mariées

Avec la modernisation du pays,
La marque sacrée est devenue populaire,
Un accessoire de mode sous forme d'autocollants… »

Proposed by


World Braille Day

"World Braille Day, celebrated since 2019, is observed to raise awareness of the importance of Braille as a means of communication in the full realization of the human rights for blind and partially sighted people." - un.org


"La Journée mondiale du braille est célébrée depuis 2019 pour souligner l'importance du braille dans la pleine réalisation des droits fondamentaux des personnes aveugles et malvoyantes." - un.org

Maya Strabismus

Maya Strabismus

Maya Strabismus - Kinich Ahau was the cross-eyed Maya Sun god – In order to gain his favor, people esp. of noble rank having crossed eyes were considered very handsome and god-like. An object was hung between their eyes as they were infants to get such characteristics.


Strabisme chez les Mayas - Kinich Ahau était le dieu maya du Soleil dont une caractéristique était de loucher - Pour gagner sa faveur, les gens en particulier ceux de rang noble qui présentaient un strabisme étaient considérés comme beaux et semblables à Dieu. Un objet était même suspendu devant leurs yeux lorsqu'ils étaient bébés afin d’obtenir de telles caractéristiques.

eye

070/200eye

Louis Braille (1809-1852) created a system of reading and writing for the blind people. (Braille wr)


Louis Braille (1809-1852) a créé un système de lecture et d'écriture pour les personnes non ou mal-voyantes.

What is vision? How to define it? From the Egyptian Udjat to the Turkish Nazar, from the Indian third eye (bindi) to the Mayan strabismus, how have cultures and societies considered the eye? What do we really see? With what consequences? How have sight problems been corrected? How do we consider vision today? the visual environment? How important is this meaning in our relationship to the world? In what way is the image - or not - decisive here? How is our vision changing in the digital age? What consequences can its "increase" have in the perception of the world, of others, of oneself ? (to be completed)

Qu’est-ce que la vision ? Comment la définir ? De l’oudjat égyptien au nazar turc, du troisième œil indien (bindi) au strabisme maya, comment cultures et sociétés ont-elles considéré l’œil ? Que voyons-nous réellement ? Avec quelles conséquences ? Comment a-t-on corrigé les problèmes de vue ? Comment considérons-nous aujourd’hui la vision ? l’environnement visuel ? Quelle importance prend ce sens dans notre relation au monde ? En quoi l’image y est-elle – ou non – décisive ? Comment notre vision se transforme-t-elle à l’ère numérique ? Quelles conséquences peut avoir son « augmentation » dans la perception du monde, des autres, de soi ?... (à compléter)

Louis Braille’s story

This is the story of a child who, at the age of three, was playing with an awl in his father's leatherer workshop. Unfortunately the tool severely hurt one of his eyes and successively, the other eye was also infected. By the age of five, he became totally blind. During his young age, thanks to the wise and tender care of his parents. He lived the life of any other child even impressing people around by his smart and creative abilities.
Admitted in the National Institute for Blind Youth, he discovered books devised by Valentin Haüy using a technique of embossing heavy paper. Although not satisfactory because of the limits of this process, his attention was drawn to the sense of touch. Thanks to the system of night communication invented for the Army by Captain Charles Barbier, he realized that such a process using a code of dots and dashes impressed into paper could be of decisive importance for blind people. This persuaded him to create his own raised-dot system which will be named after him: braille system. For achieving this task, it is said that Louis Braille (1809-1852) used an awl, reminding the tool which, many years earlier had blinded him.


Louis Braille's story

C'est l'histoire d'un enfant qui, à l'âge de trois ans, jouait avec un poinçon dans l'atelier de cuir de son père. Malheureusement, l'outil blessa gravement l'un de ses yeux puis l'autre œil fut également infecté. À l'âge de cinq ans, il devint complètement aveugle. Au cours de sa jeunesse, grâce aux soins attentionnés de ses parents, il mena la vie de tout autre enfant de son âge parvenant même à impressionner les gens par ses facultés de réflexion et de créativité.
Admis à l'Institut national des jeunes aveugles, il découvrit des livres conçus par Valentin Haüy utilisant une technique de gaufrage sur papier épais. Bien qu’insatisfait en raison des limites de ce processus, son attention fut portée sur le sens du toucher. Grâce au système de communication nocturne inventé pour l'armée par le capitaine Charles Barbier, il se rendit compte qu'un tel processus, utilisant un code de points et de tirets imprimé sur du papier, pourrait être d'une importance décisive pour les non-voyants. Cela le persuada de créer son propre système à points en relief qui bientôt porterait son nom : le système braille. Pour accomplir cette tâche, il est dit que Louis Braille (1809-1852) utilisa un poinçon rappelant l'outil qui l'avait blessé de nombreuses années auparavant.

Look - Pascale Jacopit

Ce qui est le plus gênant dans la vie courante, quand tu as un handicap, c’est le regard de l’autre que tu sens persistant. Il faut que tu apprennes à faire abstraction du regard que l’on peut porter sur toi. Au début, j’avais beaucoup de mal avec ça. Même sans voir, on ressent ou on imagine le regard de l’autre sur nous. Et donc petit à petit, on en fait abstraction, jusqu’au moment où l’on s’en fiche complètement ! Aujourd’hui, c’est le cas mais c’est vrai que j’ai mis du temps. A l’école, tu es dans ton milieu, avec des gens qui te ressemblent. Mais une fois que tu sors de ce milieu protégé, tu es un peu paumé en sachant que la plupart des gens qui t’entourent ne sont pas comme toi. De toute façon, le regard de l’autre te dérange tout le temps à un moment ou à un autre. - Pascale Jacopit

Pascale Jacopit