mot

Unité porteuse d’un son, et d’un sens qu’elle prend dans l’interaction avec d’autres unités, et dont l’importance varie au gré des usages et de l’idée qu’on s’en fait.

Any suggestion, improvement…? Many thanks and please, contact us…

voix

Son émis par l’homme en parlant ou chantant, souvent relié à sa personnalité et dont il se sert de manière plus ou moins spontanée – Peut faire l’objet d’une maîtrise voire d’un perfectionnement.

Any suggestion, improvement…? Many thanks and please, contact us…

raconter

Faire le récit d’une histoire, d’une aventure avec plus ou moins de talent.

Any suggestion, improvement…? Many thanks and please, contact us…

parler

Extérioriser sa pensée au moyen de la langue, en supposant qu’elle y soit prête, et en prenant ainsi la responsabilité de la communiquer avec tout l’impact et les conséquences qui peuvent en dépendre.

Any suggestion, improvement…? Many thanks and please, contact us…

dire

Formuler verbalement - Mobiliser les ressources de la langue, c’est-à-dire de notre humanité, afin de formuler ce que l’on a pris la décision d’exprimer, en y ayant plus ou moins réfléchi, incluant ou non l’anticipation de ses effets.

Any suggestion, improvement…? Many thanks and please, contact us…

punctuation

A system of linguistic marks present in a text that helps to understand its construction, sequence, rhythm, and often even its meaning according to a given system.


ponctuation

Système de marques linguistiques présentes dans un texte qui permet d’en comprendre la construction, l’enchaînement, le rythme, voire souvent le sens.

Any suggestion, improvement…? Many thanks and please, contact us…

phonétique

Ensemble des éléments se rapportant aux sons d’une langue, susceptibles de nous éclairer sur son caractère mélodique, ses variations tonales, ou encore sur les interactions entre individus (intonation, etc.)…

Any suggestion, improvement…? Many thanks and please, contact us…

langue

Système composé de signes vocaux qui favorise les échanges au sein d’un espace –temps donné, fait l’objet d’un apprentissage et éventuellement d’une maîtrise, aux fins non seulement de communiquer , représenter et signifier mais d’affirmer son identité, sa singularité.

Any suggestion, improvement…? Many thanks and please, contact us…

language

System composed of vocal signs which promotes exchanges within a given space-time - Is the subject of a learning and possibly a mastery, for the purposes not only of communicating, representing and meaning but also of asserting one's identity and singularity. Refers to societies and cultures in which it takes a prior importance from the earliest age.


langage

Système composé de signes vocaux qui favorise les échanges au sein d’un espace–temps donné - Fait l’objet d’un apprentissage et éventuellement d’une maîtrise, aux fins non seulement de communiquer , représenter et signifier mais d’affirmer son identité, sa singularité. Renvoie aux sociétés et cultures dans lesquelles il prend une importance prioritaire dès le plus jeune âge.

Any suggestion, improvement…? Many thanks and please, contact us…

grammaire

Ensemble des règles du langage ou de la langue ayant pour objet d’encadrer la production linguistique par des normes (comportant éventuellement des exceptions) – Fait l’objet d’un apprentissage plus ou moins exigeant renvoyant à une forme d’indice social.

Any suggestion, improvement…? Many thanks and please, contact us…
floriography

floriography

Floriography of the language of flowers – A sort of cryptological communication consisting of the use of flowers arrangement which took its roots in Victorian era in England and spread through Europe and United States as well as in South America mainly during the 19th century. It attributed a great significance to specific flowers and their combination.


langage des fleurs

Une sorte de communication cryptologique consistant à utiliser un arrangement de fleurs qui a ses racines dans l'ère victorienne en Angleterre et s'est répandue en Europe et aux États-Unis, ainsi qu'en Amérique du Sud, principalement au cours du XIXe siècle. Il attribue une grande importance à des fleurs spécifiques et à leur combinaison.

Any suggestion, improvement…? Many thanks and please, contact us…

dialogue

Instance de parole et d’échange par laquelle deux protagonistes ou plus participent à une mise en commun fondée sur le partage des idées, savoirs, opinions, prenant en considération et parfois dépassant d’éventuels désaccords – Le dialogue prend tout son envol et sa raison d’être dans la volonté mutuelle, dynamique et apaisée d’y puiser sens et énergie – Il devient encore plus essentiel lorsqu’il ne bénéficie pas d’emblée d’une adhésion de la part d’une ou plusieurs des parties en présence, appelant à trouver les moyens et les raisons d’en saisir l’opportunité.

Any suggestion, improvement…? Many thanks and please, contact us…

Effet Logorrhée

En diversifiant les flots de paroles, en les reproduisant plus ou moins à l’identique (souvent amputées de leur signature*), l’ère de l’information nous a inondés des énoncés de toutes natures. Certains y ont dénoncé de longue date une forme d’opulence communicationnelle (A. Moles). D’autres parlent d’infobésité. Et beaucoup s’y noient avec une relative insouciance. Cet effet logorrhée serait-il plutôt une invitation à apprendre à y reconnaître l’essentiel et l’accessoire ? De nouvelles aptitudes langagières y auraient-elles par exemple toute leur place ?

Effet Micro-trottoir

Ils s’enchaînent à vive cadence et se ressemblent grandement y compris dans leurs contradictions éventuelles. Les commentaires glanés à chaud au gré du jour et du propos concerné peuvent vous sembler ne pas mériter d’être mis en exergues plus que le vôtre. Mais voilà, la différence est qu’eux y figurent bel et bien, prenant une forme d’autorité a minima qui ne manquera pas, pour peu qu’elle prenne forme provocatrice ou iconoclaste, de connaître ses quelques secondes de gloire. Jadis « on passait à la télé ». Aujourd’hui, on est en live et la démultiplication des supports ainsi que leur enregistrement pérenne non dénué de poursuite posthume, garantissent de beaux lendemains à l’effet micro-trottoir…

Effet Guillemite

Mise en exergues par de talentueux observateurs, l’effet guillemite est une maladie fort répandue qui n’a rien à voir avec la congrégation mise en place par Guillaume de Malavalle au 12e siècle. Elle relève davantage de cette tendance excessive à user des guillemets (à l’oral notamment) marquée par un geste très reconnaissable des deux index recourbés ouvrant et fermant un mot ou une expression. On y verra selon les cas une mise à distance du propos, un refus de s’engager, mais aussi une marque d’ironie. L’abus dont la guillemite peut faire l’objet conduit à s’interroger sur la réflexion (ou le manque de réflexion) qui l’accompagne.

Effet Commentaire

À défaut d’avoir pu bénéficier d’un effet micro-trottoir*, l’effet commentaire nous offre une séance de rattrapage. Il paraît même que certains parcourent en diagonale le propos original pour se rendre directement à la case des dits commentaires, tellement plus croustillants… De quoi fournir à tous les désœuvrés de la terre, aux mal aimés, aux râleurs patentés, la possibilité de rendre souvent inaperçus les réponses d’éventuels amateurs de discussion de qualité. Notons au passage que l’effet d’obsolescence* de pareils commentaires laisse parfois rêveur…

Also called Cape Verdean

Also called Cape Verdean

“At crossroads of Europe, Africa and South America, a country like no other: Cape Verde ...
Its language? Kriol
Portuguese is the base and enriched with African dialects
Also called Cape Verdean, Crioulo, Caboverdiano, Crioulo de Cabo Verde, Língua caboverdiana...
So many different words to define a symbol of national identity!
A proverb testifies this:
Suguru móri di bedju meaning
"He who had taken his precautions died at an advanced age ..."


« À la croisée de l’Europe, de l’Afrique
Et de l’Amérique du sud,
Un pays sans pareil : Le Cap Vert…

Sa langue ?
Le kriol
Issu du portugais et enrichi de dialectes africains
Également appelé capverdien, crioulo,
caboverdiano, crioulo de Cabo Verde, língua caboverdiana…
Tant de mots différents pour définir un symbole de l’identité nationale !

Un proverbe pour en témoigner :
Suguru móri di bedju
Ce qui signifie
« Celui qui avait pris ses précautions est mort à un âge avancé… »

Proposed by

Tagalog & Filipino languages

Tagalog had primarily been spoken in Manila and the surrounding provinces in the 1930s when the Commonwealth Constitution was originally drawn up. This constitution had stipulations in it that provided for an official national language, but it did not specifically name Tagalog as that language. When the constitution was drawn up, Tagalog was only spoken by about 25% of the population. Tagalog was the lingua franca of people who lived in or near the government capital, and by the 1970s, more than half of the Philippine population was using Tagalog to communicate with one another. Then, during the Aquino presidency in the latter half of the 1980s, the national language was officially labeled Filipino.

Nakahama John Manjirô

Nakahama John Manjirô

Nakahama John Manjirō 中濱 万次郎 ( 1827 –1898)
A simple fisherman of Naka-no-hama
Rescued with four friends by an American whaleship in 1841
The first Japanese person to visit the United States

After studying English and navigation
He took the risk to get back to Japan
During the Sakoku 鎖国 "closed country, period of isolation

Reaching Okinawa on February 1851
And after being taken into a short custody
He was eventually summoned to Edo in 1853

Made a hatamoto 旗本
A samurai serving the shōgun
He soon became a famous translator in the next Meiji Era

Ircam

Ircam

The Royal Institute of Amazigh Culture (ⴰⴳⴻⵍⴷⴰⵏ ⵏ ⵜⵓⵙⵙⵏⴰ ⵜⴰⵎⴰⵣⵉⵖⵜ - Asinag Ageldan n Tussna Tamazight) is responsible in Morocco for the promotion of Amazigh culture and languages.


Ircam

L’Institut royal de la culture amazighe (ⴰⴳⴻⵍⴷⴰⵏ ⵏ ⵜⵓⵙⵙⵏⴰ ⵜⴰⵎⴰⵣⵉⵖⵜ - Asinag Ageldan n Tussna Tamazight) est chargé au Maroc de la promotion de la culture et des langues amazighes.

Biwa houshi

Biwa houshi

Biwa hôshi 琵琶法師
Lute priests in Japan
Caretakers of the Tale of the Heike 平家物語

Playing the biwa 琵琶
A short-necked fretted lute
Instrument of Benten 弁才天
Buddhist goddess of music, eloquence, poetry, and education

Ajdir’s speech

Ajdir's speech (ⵉⵏⴰⵡ ⵏ ⵓⵊⴷⵉⵔ) was delivered by King Mohammed VI in Ajdir Izayane in 2001. It marks the recognition of the Amazigh component in the Moroccan multicultural context.
"Article 1: An institution called the Royal Institute of Amazigh Culture -IRCAM- is hereby established under the authority of Our Cherifian Majesty and under our tutelary protection, with full legal capacity, financial autonomy (...). »
"Article 2: The Institute, seized by Our Majesty for this purpose, shall advise us on measures likely to safeguard and promote Amazigh culture in all its expressions. »


Discours d'Ajdir

Le discours d'Ajdir (ⵉⵏⴰⵡ ⵏ ⵓⵊⴷⵉⵔ) a été prononcé par le roi Mohammed VI à Ajdir Izayane en 2001. Il marque la reconnaissance de la composante amazighe dans le contexte pluriculturel marocain
« Article 1 : Il est créé, auprès de Notre Majesté Chérifienne et sous notre protection tutélaire une institution dénommée Institut Royal de la culture amazighe, -IRCAM- dotée de la pleine capacité juridique, de l'autonomie financière (…). »
« Article 2 : L'Institut, saisi par Notre Majesté à cette fin, nous donne avis sur les mesures de nature à sauvegarder et à promouvoir la culture amazighe dans toutes ses expressions. »

097/200language

In Belize, Belizean Creole is the spoken national language, and native language of over a third of the population. (Belizean Creole)


Au Belize, le créole bélizien est la langue nationale parlée et la langue maternelle de plus d'un tiers de la population.

What is language and language? How to define them? How do codes and their uses help to define beings? How did language develop? Which language(s) were constructed? What languages were spoken? According to what rules - constraints - freedom have languages been practised? What relationships were established between the different languages and languages? What are the contemporary languages? In what way can the defence of linguistic diversity and of the 5 to 7000 languages in use be an indicator of global well-being? How can it be supported? What are the new digital languages? Who masters digital languages and for what purposes? What will be the next digital languages?... (to be completed)

Qu’est–ce que le langage et la langue ? Comment les définir ? Comment les codes et leurs usages aident–ils à définir les êtres ? Comment le langage s’est–il développé ? Quelle(s) langue(s) se sont construites ? Quelles langues a–t–on parlées ? Selon quelles règles – contraintes – liberté a–t–on pratiqué les langues ? Quelles relations se sont établies entre les différents langages et langues ? Quels sont les langages contemporains ? En quoi la défense de la diversité linguistique et des 5 à 7000 langues en usage, peut être un indicateur du bien–être mondial ? Comment l’accompagner ? Quels sont les nouveaux langages numériques ? Qui maîtrise les langages numériques et à quelles fins ? Quels seront les prochains langages numériques?... (à compléter)

« Ceux qui savent ne parlent pas / Ceux qui parlent ne savent pas. » – Laozi 老子

Parler.
Ne pas parler.
Parler à voix basse, ou à haute voix.
Parler pour ne rien dire.
Parler au nom des autres.
Parler avec aisance.
Diction – éloquence.
Hésiter à parler.

Murmurer – Confier – Clamer – Crier.
Baragouiner.
Monter en chaire
S'installer au pupitre
Pour livrer un message ou un discours.

Sortir sur le perron
Pour alimenter les potins du jour.
Donner sa parole
La reprendre.

Parler une langue ou plusieurs.
Parler, un acte d’humanité,
Dans toute sa beauté, sa fragilité
Et ses contradictions.

Proposition d’indéfinition :
"Parler - Extérioriser sa pensée, sa connaissance d’un sujet ou encore son émotion au moyen d’une ou plusieurs langues diversement maîtrisée/s, d’une certaine diction voire d’une éloquence, en prenant ainsi le plaisir ou la responsabilité de la communiquer, avec tout l’impact heureux ou moins heureux, et les diverses conséquences qui peuvent en dépendre."

Upside down (5) – The language of flowers, spring 2020 version …

Sens dessus dessous (5) – Le langage des fleurs, version printemps 2020...

Une invitée bien improbable nous dira-t-on : la fleur... Oui la fleur, dans toute sa promesse d’être. La fleur dans sa présence odorante, sensible, colorée, une présence qui séduit, embaume, parfois étourdit... La fleur que l’on observe assis sur un banc de jardin, en contemplation dans une alcôve, ou que l’on croise sur les sentiers champêtres... La fleur, dans tout son rôle vital que l’on tendrait quelquefois à oublier et pourtant par lequel l’existence de quantité d’autres êtres s’accomplit...
« Le cinquième d’un essaim d’abeilles se posa sur des fleurs de Kadamba. Un tiers se posa sur les fleurs de Silinhdra, et s’envola vers les fleurs d’un Kutaja. Une abeille qui n’avait pas rejoint les autres planait seule dans les airs. Dis-moi, charmante dame, le nombre de ces abeilles. »
Inde – Texte sanskrit
Mais alors nous dira-t-on, quid de la fleur à l’heure pandémique ? Quid de sa présente contribution à la situation planétaire ? Voici alors que le monde s’anime dans toute sa dimension culturelle, symbolique, marchande... d’autant plus que le printemps de l’hémisphère nord lui offre bien des raisons de s’exprimer.
Nous voici soudain dans les vastes étendues des cultures florales néerlandaises. Nous pourrions être par ex. au parc du Keukenhof, là où les sociétés florales viennent chaque printemps – théoriquement – présenter leurs créations de tulipes et autres fleurs à bulbe. Nous glisser aussitôt dans le chariot du temps et remonter jusqu’aux heures de la tulipomanie (Tulpenmanie en néerlandais) qui s'empara des marchés au 17e siècle. Assister à l'augmentation démesurée des cours de l’oignon de tulipe, la négociation d'un seul bulbe pouvant atteindre vingt fois le salaire annuel d’un artisan spécialisé ! Puis voir l'effondrement du système provoquant un véritable krach boursier, le premier dit-on de l’histoire financière moderne. Krach boursier, a-t-on dit ! De quoi renvoyer d’emblée à la crise très contemporaine, à l’instar des centaines de millions de fleurs prêtes à déferler dans ce marché planétarisé, et aujourd’hui mises au rebut...
Autres fleurs, autres mœurs. Nous voici à présent dans l’un des moments les plus sacrés du printemps nippon : Hanami 花見, littéralement « regarder les fleurs ». Féerie des familles s’assemblant sous les draps de fleurs pastels qui flottent et virevoltent au moindre vent. En pleine crise du coronavirus, les pique-niques traditionnels y ont été souvent interdits. En revanche, les autorités ont permis de marcher dans les parcs pour observer la floraison... Comment ne pas paradoxalement reconnaître l’opportunité du message adressé par cette tradition rappelant à tous, petits et grands, la fragilité de la vie et le caractère transitoire de l’existence...
À la venue du 1er mai, c’est également une autre fleur, le muguet cette fois-ci qui revendiquera son droit à l’actualité, se prêtant à une tradition qui remonterait fort loin dit-on. Représentante du printemps et porte-bonheur déjà chez les Celtes, le muguet aurait rencontré son premier « 1er mai » en l’année 1561. Le roi de France Charles IX y ayant reçu un brin de muguet, aurait en effet décidé d'en offrir régulièrement aux dames de la cour. « Qu'il en soit fait ainsi chaque année ! » Ce n’est que plus tard que cette tradition se popularisera en s’associant à la Fête du Travail, celle-ci ayant été établie dans sa dimension internationale en 1889.
Oui, les fleurs de toute époque, de toute société, ont pu revendiquer bien des forces d’expression s’associant à la saisonnalité dont elles sont messagères, mais aussi aux représentations de la fête, des sentiments, du pouvoir, ou encore de la religion ou du travail. De quoi renvoyer à leur meilleure prise en compte ?... Souvenir – celui d’avoir accueilli durant un après-midi de 1997 au Salon du Livre de Paris, Sir Jack Goody, anthropologue britannique auteur de « la Culture des fleurs ». Incomparable moment à voyager avec lui d’une société à l’autre, tandis que nous y avions débattu autour de la représentation graphique de la fleur devant des panneaux couverts de hiéroglyphes égyptiens, caractères chinois et autres signes UNIDEO...
La fleur, soyons-en certains, survivra à ce triste épisode, mais en aurons-nous profité pour bien comprendre tout ce que nous lui devons de vérité biologique et de poésie éternelle...

(Illustration : Floriographie ou le « langage des fleurs » en UNIDEO, langage qui connut un essor considérable du 18e au 19e siècle, notamment en Allemagne)

Back to Top