The concept factory … 11 November 2019: / sylvodidactique / … or the wisdom of trees

La fabrique à concepts... 11 Novembre 2019 : /sylvodidactique/... ou la sagesse des arbres

L’idée n’est pas nouvelle, les arbres nous font ordinairement du bien. Entendons qu’ils participent – lorsqu’on les y autorise – à l’équilibre du vivant. Ce ne sont pas les situations quotidiennes qui nous en détrompent même si hélas cet ordinaire s’accompagne souvent d’une forme de négligence coupable voire de comportements morbides. C’est dans cette reconnaissance et les inspirations qu’elle peut susciter que se succèdent bien de nouveaux concepts et termes visant à leur rendre hommage... Comme par exemple la /sylvothérapie/ entendons certains modes de soin fondés sur une relation aux arbres et plus largement à la forêt... D’ailleurs, c’est bien là l’idée qu’exprime le terme initial en japonais /shinrin-yoku 森林浴/, soit littéralement « bain de forêt ». De quoi faire sauter de leur chaise bien des lanceurs d’alerte qui assureront qu’enlancer un arbre, aussi poétique cela puisse-t-il paraître, n’est pas sans danger. Ils en donneront pour preuve, les innombrables (et malencontreuses) découvertes que l’on peut y faire si l’on ne prend garde à toute une liste de substances allergènes qu’elles soient issues des bryophytes (mousses), des lichens, ou de ces chères chenilles processionnaires ! C’est également dans ce registre poétique que des amoureux comme José le Piez ont offert de traduire la musicalité des arbres. D’une caresse à un simple toucher, ses /arbrassons/ en sont les magnifiques ambassadeurs aux surprenantes sonorités... À la suite de maintes pédagogies investissant le cadre forestier (on pensera par ex. aux antiques Aranyaka आरण्यक, les « traités forestiers »), nous évoquerons tout aussi volontiers une forme de /sylvodidactique/. Celle-ci pourrait désigner « l’enseignement que la sagesse des arbres met à notre disposition et que nous passons notre temps à décliner inconscients de l’équilibre que nous leur devons. » Tandis que l’exploitation éhontée des forêts en témoigne constamment, tandis que galope leur destruction massive poussée par la recherche de profits désespérément aveugles et les conséquences dramatiques du réchauffement climatique, saurons-nous réactiver d’urgence cet enseignement ? À défaut de le faire, nous pourrions bien comprendre qu’à force d’oubli, les arbres, s’il en reste, finiront par se lasser de nous proposer de l’apprendre... De nouveaux mots pour le dire ne changeront pas complètement la donne, mais pourraient peut-être aider à en reposer les enjeux...

Upside down (5) – The language of flowers, spring 2020 version …

Sens dessus dessous (5) – Le langage des fleurs, version printemps 2020...

Une invitée bien improbable nous dira-t-on : la fleur... Oui la fleur, dans toute sa promesse d’être. La fleur dans sa présence odorante, sensible, colorée, une présence qui séduit, embaume, parfois étourdit... La fleur que l’on observe assis sur un banc de jardin, en contemplation dans une alcôve, ou que l’on croise sur les sentiers champêtres... La fleur, dans tout son rôle vital que l’on tendrait quelquefois à oublier et pourtant par lequel l’existence de quantité d’autres êtres s’accomplit...
« Le cinquième d’un essaim d’abeilles se posa sur des fleurs de Kadamba. Un tiers se posa sur les fleurs de Silinhdra, et s’envola vers les fleurs d’un Kutaja. Une abeille qui n’avait pas rejoint les autres planait seule dans les airs. Dis-moi, charmante dame, le nombre de ces abeilles. »
Inde – Texte sanskrit
Mais alors nous dira-t-on, quid de la fleur à l’heure pandémique ? Quid de sa présente contribution à la situation planétaire ? Voici alors que le monde s’anime dans toute sa dimension culturelle, symbolique, marchande... d’autant plus que le printemps de l’hémisphère nord lui offre bien des raisons de s’exprimer.
Nous voici soudain dans les vastes étendues des cultures florales néerlandaises. Nous pourrions être par ex. au parc du Keukenhof, là où les sociétés florales viennent chaque printemps – théoriquement – présenter leurs créations de tulipes et autres fleurs à bulbe. Nous glisser aussitôt dans le chariot du temps et remonter jusqu’aux heures de la tulipomanie (Tulpenmanie en néerlandais) qui s'empara des marchés au 17e siècle. Assister à l'augmentation démesurée des cours de l’oignon de tulipe, la négociation d'un seul bulbe pouvant atteindre vingt fois le salaire annuel d’un artisan spécialisé ! Puis voir l'effondrement du système provoquant un véritable krach boursier, le premier dit-on de l’histoire financière moderne. Krach boursier, a-t-on dit ! De quoi renvoyer d’emblée à la crise très contemporaine, à l’instar des centaines de millions de fleurs prêtes à déferler dans ce marché planétarisé, et aujourd’hui mises au rebut...
Autres fleurs, autres mœurs. Nous voici à présent dans l’un des moments les plus sacrés du printemps nippon : Hanami 花見, littéralement « regarder les fleurs ». Féerie des familles s’assemblant sous les draps de fleurs pastels qui flottent et virevoltent au moindre vent. En pleine crise du coronavirus, les pique-niques traditionnels y ont été souvent interdits. En revanche, les autorités ont permis de marcher dans les parcs pour observer la floraison... Comment ne pas paradoxalement reconnaître l’opportunité du message adressé par cette tradition rappelant à tous, petits et grands, la fragilité de la vie et le caractère transitoire de l’existence...
À la venue du 1er mai, c’est également une autre fleur, le muguet cette fois-ci qui revendiquera son droit à l’actualité, se prêtant à une tradition qui remonterait fort loin dit-on. Représentante du printemps et porte-bonheur déjà chez les Celtes, le muguet aurait rencontré son premier « 1er mai » en l’année 1561. Le roi de France Charles IX y ayant reçu un brin de muguet, aurait en effet décidé d'en offrir régulièrement aux dames de la cour. « Qu'il en soit fait ainsi chaque année ! » Ce n’est que plus tard que cette tradition se popularisera en s’associant à la Fête du Travail, celle-ci ayant été établie dans sa dimension internationale en 1889.
Oui, les fleurs de toute époque, de toute société, ont pu revendiquer bien des forces d’expression s’associant à la saisonnalité dont elles sont messagères, mais aussi aux représentations de la fête, des sentiments, du pouvoir, ou encore de la religion ou du travail. De quoi renvoyer à leur meilleure prise en compte ?... Souvenir – celui d’avoir accueilli durant un après-midi de 1997 au Salon du Livre de Paris, Sir Jack Goody, anthropologue britannique auteur de « la Culture des fleurs ». Incomparable moment à voyager avec lui d’une société à l’autre, tandis que nous y avions débattu autour de la représentation graphique de la fleur devant des panneaux couverts de hiéroglyphes égyptiens, caractères chinois et autres signes UNIDEO...
La fleur, soyons-en certains, survivra à ce triste épisode, mais en aurons-nous profité pour bien comprendre tout ce que nous lui devons de vérité biologique et de poésie éternelle...

(Illustration : Floriographie ou le « langage des fleurs » en UNIDEO, langage qui connut un essor considérable du 18e au 19e siècle, notamment en Allemagne)

bois

Matière fibreuse formant la racine, le tronc et les branches d'un arbre, relevant d'essences diverses, et dont l'exploitation participe à la production de nombreuses réalisations (habitat, objets, outils, armes...) - Sa possible cherté est susceptible d’éveiller un appétit morbide chez ceux qui sont en mesure d’en extraire les richesses en dépit de tout autre considération.

Any suggestion, improvement…? Many thanks and please, contact us…
urushi

urushi

Urushi 漆 – The Japanese lacquerware - Nurimono塗物designating the "coated thing".


urushi

Urushi 漆 – La laque japonaise – Les nurimono 塗物 désignant les objets de laque.

Any suggestion, improvement…? Many thanks and please, contact us…

tree

By its nature and the place it takes in the chain of the living, by its longevity, by the respect that one grants or not to it, a tree is more than a plant of consequent dimensions, it is a multiple indicator of the environment where it gets (or not) respect and care.


arbre

Par sa nature et la place qu’il occupe dans la chaîne du vivant, par sa longévité, par le respect qu’on lui accorde ou non, un arbre est plus qu’une plante de dimensions conséquentes, il est un indicateur multiple de l’environnement où il s’inscrit, du respect et du soin qu’on y apporte. Notre relation non pas à une abstraction des arbres, mais à la réalité de tout arbre avec lequel nous entrons en relation, gagnerait à promouvoir ce respect de l'être vivant et la conscience de sa contribution déterminante aux équilibres écologiques. La destruction aveugle de tout arbre, a fortiori de nombre d'entre eux sans une gestion raisonnée de leur exploitation, prendra-t-elle la mesure du crime qu'elle constitue au regard des générations présentes et futures ?

Any suggestion, improvement…? Many thanks and please, contact us…

taïga

Forêt caractéristique des régions septentrionales de l’hémisphère nord mêlant conifères et un mélange de feuillus – Constitue un des grands biotopes de la Terre, diversement exploité par les êtres humains, et fournit un indicateur des évolutions climatiques.

Any suggestion, improvement…? Many thanks and please, contact us…

plant

Multicellular organisms containing chloroplasts, having cell walls made of cellulose, lacking the power of locomotion, feeding on simple elements, constituting an important part of ecosystems, serving for the food of other beings, and for various exploitations esp. for human beings (habitat, crafts, textiles, etc.).


plante

Organismes multicellulaires contenant des chloroplastes, ayant des parois cellulaires en cellulose, dépourvus du pouvoir de locomotion, se nourrissant d’éléments simples, constituant une part importante des écosystèmes, servant à l’alimentation des autres êtres, et à diverses exploitations en particulier de la part de l’espèce humaine (habitat, artisanat, textile, etc.).

Any suggestion, improvement…? Many thanks and please, contact us…

forêt

Vaste étendue couverte d'arbres... à laquelle nous devons une grande part de nos équilibres naturels et dont la mise en péril pèse sur le destin même des espèces.

Any suggestion, improvement…? Many thanks and please, contact us…
floriography

floriography

Floriography of the language of flowers – A sort of cryptological communication consisting of the use of flowers arrangement which took its roots in Victorian era in England and spread through Europe and United States as well as in South America mainly during the 19th century. It attributed a great significance to specific flowers and their combination.


langage des fleurs

Une sorte de communication cryptologique consistant à utiliser un arrangement de fleurs qui a ses racines dans l'ère victorienne en Angleterre et s'est répandue en Europe et aux États-Unis, ainsi qu'en Amérique du Sud, principalement au cours du XIXe siècle. Il attribue une grande importance à des fleurs spécifiques et à leur combinaison.

Any suggestion, improvement…? Many thanks and please, contact us…

flower

Organ of higher plants (angiosperm ) often colored and/or with pleasant scent. The diversity of flowers has provided such a range of various uses and representations from which arts, architecture, but also gastronomy, sciences... have never ceased to draw their inspiration. Often perceived for its relatively ephemeral side, it is also for these same reasons one of the best representatives of the beauty of existence and a hymn to its fragility. It crosses all cultures by its symbolic presence, going as far as to arouse forms of language.


fleur

Organe des plantes supérieures (angiospermes) souvent coloré et/ou au parfum agréable. La diversité des fleurs offre de longue date une palette infinie d'usages et de représentations dans laquelle les arts, l'architecture, mais aussi la gastronomie, la science... n'ont jamais cessé de puiser leur inspiration. Souvent perçue pour son côté relativement éphémère, la fleur est également pour ces mêmes raisons l'une des meilleures représentantes de la beauté de l'existence et un hymne à sa fragilité. Elle traverse l'ensemble des cultures de sa présence symbolique, allant jusqu'à susciter des formes de langages.

Any suggestion, improvement…? Many thanks and please, contact us…

ergotism

Disease which results from intoxication due to alkaloids originating in particular from ergot of rye (fungus). The result was a terrible plague in the Middle Ages, called “burning sickness”, or even “Saint Anthony fire”, people having the sensation of being devoured by unbearable burning (also called fire of Saint Martial, plague of fire, sacred fire, hell fire). Occasionally linked to witchcraft or demonic possession trials.


ergotisme

Maladie qui résulte d'une intoxication due à des alcaloïdes provenant notamment de l'ergot du seigle (champignon). A constitué au Moyen Âge un véritable fléau, nommé « mal des ardents », ou encore du « feu de Saint Antoine », les personnes atteintes ayant l'impression d'être dévorées par d’insupportables sensations de brûlures (on l’a également nommée feu de saint Martial, peste de feu, feu sacré, feu d'enfer). Fut occasionnellement liée à des procès pour sorcellerie ou possession démoniaque.

Any suggestion, improvement…? Many thanks and please, contact us…

blé

Céréale majeure sous certaines latitudes employée à produire de nombreux aliments basiques (pâtes, pain...).

Any suggestion, improvement…? Many thanks and please, contact us…

chrysanthème

Plante de la famille des composées caractérisée par ses fleurs, et dont on peut également faire certains usages alimentaires.

Any suggestion, improvement…? Many thanks and please, contact us…

cereal

Plant such as oats, wheat, maize, millet, rice, sorghum, etc., whose seeds are used for food, and which thus constitutes an essential basis for the life (sometimes the survival) of many peoples - Defines well by its planetary distribution a mapping of human cultures.


céréale

Plante telle qu'avoine, blé, maïs, millet, riz, sorgho, etc., dont les graines servent à l’alimentation, et qui constitue à ce titre une base essentielle à la vie (quelquefois la survie) de nombreux peuples – Définit bien par sa répartition planétaire une cartographie des cultures humaines.

Any suggestion, improvement…? Many thanks and please, contact us…

Planting a tree: an act of symbolism and deep meaning

Planting a tree is an act whose symbolism and deep meaning transcends all cultures and societies in the world. It’s a way for men, women and children to individually contribute to solving the environmental crisis…


Planter un arbre est un acte dont le symbolisme et la signification profonde transcendent toutes les cultures et sociétés du monde. C’est un moyen pour les hommes, les femmes et les enfants de contribuer à titre individuel à la résolution de la crise environnementale…

bonsai

Art of growing dwarfed, ornamentally shaped trees or shrubs in small shallow pots or trays and the product itself, sharing the attention of those who patiently take car of their growth.


bonsaï

Art de faire pousser des arbres ou des arbustes nains de forme ornementale dans de petits pots ou plateaux peu profonds et le produit lui-même, en partageant l'attention de ceux qui prennent patiemment soin de leur croissance.

Any suggestion, improvement…? Many thanks and please, contact us…

The power of flowers

Jack Goody a consacré un majestueux ouvrage à cet objet spécifique dans La culture des fleurs (1994 – Ed. Seuil). Il y apparaît notamment que la fleur constitue l’un parmi les nombreux vecteurs d’identité culturelle. Présente à divers titres sur les cinq continents, elle y fait l’objet d’investissements variés, qui ne sont pas tous, loin s’en faut, d’ordre botanique. L’univers musical s’y manifeste par ex., le dieu musique étant nommé chez les Aztèques Cinq-Fleurs. Le plan architectural s’y énonce également: A Notre-Dame, un cresson de fontaine court en frise, enrichi de motifs en feuilles de chélidoine, et en fleurs de gueules-de-loup. Son analogie en matière spirituelle est bien entendu constante. En Inde Un mortel peut durant sa vie, accomplir autant de bonnes actions qu’on peut tresser de couronnes avec un beau monceau de fleurs…

The wood in Burkina Faso

Au Burkina Faso, les ressources sont rares. Parmi elles, figure le bois. Un matériau surexploité, pour les besoins du bâtiment et surtout pour la cuisson des aliments. Conséquence : chaque année la surface boisée diminue et les terres s’appauvrissent, perdant leurs derniers remparts face à l’avancée du désert. Réduisant ainsi les richesses naturelles. Parallèlement, l’achat du bois, cher pour un Burkinabé, grève les finances des habitants.

- humanityy.com

A 2,624-Year-Old Tree

A 2,624-Year-Old Tree Has Just Been Found Growing in a Swamp in America - Along the Black River in North Carolina, bald cypress trees have been quietly growing for millennia. Quite literally so: Scientists recently found trees over 2,000 years old - including one that is at least 2,624 years old.

- sciencealert.com / May 2019 (dated with dendrochronology)

agadir

The agadir ⴰⴳⴰⴷⵉⵔ (plur. igoudar) is a fortified collective granary or granary-citadel that can be found in various parts of the Maghreb. The city of Agadir in Morocco was coined after it. The word is said to be derived from a Phoenician word for "wall", "fortress".


agadir

L’agadir ⴰⴳⴰⴷⵉⵔ (plur. igoudar) est un grenier collectif fortifié ou grenier-citadelle que l’on peut retrouver dans diverses parties du Maghreb. Ce terme a servi à nommer la ville d'Agadir au Maroc. Il serait issu d’un mot phénicien désignant le « mur », la « forteresse ».

Any suggestion, improvement…? Many thanks and please, contact us…
Cedrus libani

Cedrus libani

The cedar of Lebanon
A large evergreen conifer
Gilgamesh traveling to the Cedar Forest
Solomon providing cedar timber to build the Temple

National emblem of Lebanon,
Displayed on the flag and coat of arms

“Peace is a long tree to grow.
Like the cedar, we need
To suck up much more rock
To establish its unity.”
Antoine de Saint-Exupéry (1900-1944)


cèdre du Liban

Le cèdre du Liban
Grand conifère à feuilles persistantes

Gilgamesh se rend dans la forêt de cèdres
Salomon fournit du bois de cèdre pour la construction du temple

Emblème national du Liban,
Sur le drapeau et les armoiries

« La paix est un arbre long à grandir.
Il nous faut, de même que le cèdre,
Aspirer encore beaucoup de rocaille
Pour lui fonder son unité ».
Antoine de Saint-Exupéry (1900-1944)

Any suggestion, improvement…? Many thanks and please, contact us…
The art of Bonsai

The art of Bonsai

When I was young, I had always thought that Bonsai was a certain type of tree that, through genetics, remained small while still resembling a larger mature tree. As I progressed through life, I learned more and more about what bonsai is and what it takes to create it. And I have grown more interested and fascinated by the art form with the passing of every year. The word bonsai is a Japanese expression that literally translates to “tray planting.” The name may seem mundane, but the true beauty and joy behind the idea of bonsai is found in trying and attempting to perfect the craft. Bonsai is the art of growing certain trees and shrubs, of many varieties, in small, shallow containers. It is through careful and precise training and pruning, that the plant is slowly shaped and manipulated to give the appearance of an older, mature tree. The tree takes on a shape that is more in tune with how a tree would look growing out in nature. Training a growing tree or shrub into a desired shape over several years takes a calm patience, with every aspect being well thought out and every action precise and deliberate.


Quand j'étais jeune, je pensais que le bonsaï était un certain type d'arbre qui, grâce à la génétique, restait petit tout en ressemblant à un arbre mature plus grand. Au fil de ma vie, j'ai commencé à apprendre ce qu'il faut pour le créer. Et progressivement, j'ai été de plus en plus intéressé et fasciné par cette forme d'art. Le mot bonsaï est une expression japonaise qui se traduit littéralement par "plantation sur un plateau". Le nom peut sembler banal, mais la vraie beauté et la joie derrière l'idée de bonsaï se trouvent dans le fait d'essayer et de tenter d'en perfectionner la technique. Le bonsaï est l'art de faire pousser certains arbres et arbustes, de nombreuses variétés, dans de petits récipients peu profonds. C'est grâce à un entraînement et une taille soigneux et précis que la plante est lentement façonnée et manipulée pour donner l'apparence d'un arbre plus âgé et mature. L'arbre prend une forme qui correspond davantage à l'aspect qu'aurait un arbre poussant dans la nature. Former un arbre ou un arbuste en pleine croissance pour lui donner la forme souhaitée sur plusieurs années demande une grande patience, chaque aspect étant bien pensé et chaque action précise et délibérée.

- ageold.com
Sikmogil


Sikmogil

Sikmogil 식목일 - A celebration in South Korea, April 5, when public take part in tree-planting activities following the Korean War. Singmogil or "Tree Day" is a national holiday in South Korea, encouraging the planting of trees to counter the natural damage caused during this period.


Singmogil 식목일 “jour des arbres” - Fête nationale en Corée du Sud, 5 avril – Fait suite à la Guerre de Corée, lorsque le gouvernement sud-coréen a souhaité procéder à la reforestation du pays.

Yellow gentian

Yellow gentian

Great yellow gentian (Gentiana lutea) - In the mountains of central and southern Europe - Depicted on the reverse of the Albanian 2000 lekë banknote (with the Amphitheatre at Butrinto) - On its obverse, the Illyrian king Gentius 2nd century BCE, the last Ardiaei ruler.


Gentiane jaune (Gentiana lutea) - Dans les montagnes d'Europe centrale et méridionale - Au verso du billet de banque albanais de 2000 lekë (aux côtés de l'amphithéâtre de Butrint) - Au verso, figure le dernier roi illyrien Gentius qui régna de 180à 168 av.J.-C.

Villa d’Este

Villa d’Este

Villa d'Este - A 16th-century villa in Tivoli, near Rome, famous for its profusion of fountains and terraced hillside garden - UNESCO World heritage site 2001. “The Villa d'Este in Tivoli, with its palace and garden, is one of the most remarkable and comprehensive illustrations of Renaissance culture at its most refined. Its innovative design along with the architectural components in the garden (fountains, ornamental basins, etc.) make this a unique example of an Italian 16th-century garden. The Villa d'Este, one of the first giardini delle meraviglie, was an early model for the development of European gardens.”


Villa d'Este - Une villa du XVIe siècle située à Tivoli, près de Rome, célèbre pour sa profusion de fontaines et son jardin en terrasses sur une colline - Classée au patrimoine mondial de l'UNESCO en 2001. « La Villa d'Este à Tivoli avec son palais et son jardin est un des témoignages les plus remarquables et complets de la culture de la Renaissance dans ce qu'elle a de plus raffiné. La Villa d'Este, de par sa conception novatrice et l'ingéniosité des ouvrages architecturaux de son jardin (fontaines, bassins, etc.), est un exemple incomparable de jardin italien du XVIe siècle. La Villa d'Este, un des premiers « giardini delle meraviglie », a servi très tôt de modèle pour le développement des jardins en Europe. »

Yggdrasil

Yggdrasil

Yggdrasil – A cosmic mythical ash tree in Norse cosmology, connecting the Nine Worlds (with different possible classifications) and supported by three roots. Attested in the Poetic Edda and the Prose Edda.


Yggdrasil - Un frêne cosmique de la mythologie nordique, reliant les Neuf Mondes (différentes classifications possibles) et maintenu par trois racines géantes. Attesté dans l'Edda poétique et l'Edda de Snorri.

Sequoyah

Sequoyah

Sequoyah ᏍᏏᏉᏯ (Ssiquoya) (1770—1843) - George Gist or George Guess - Creator of a Cherokee syllabary.


Sequoyah ᏍᏏᏉᏯ (Ssiquoya) (1770-1843) - George Gist ou George Guess - Créateur d'un syllabaire en cherokee.

Rose Valley of Kazanlak

Rose Valley of Kazanlak

Rose Valley of Kazanlak (Bulgarian: Розова долина, Rozova dolina) - A region in Bulgaria famous for its rose-growing industry developed for centuries and known for its production of half of the world's rose oil.


Vallée des roses de Kazanlak (en bulgare: Розова долина, Rozova dolina) - Une région de Bulgarie réputée pour son industrie de la culture de la rose développée depuis des siècles et pour sa production de la moitié de l'huile de rose du monde.

Petrykivka

Petrykivka

Petrykivka painting ... in Ukraine for "decorating living quarters, household belongings and musical instruments with a style of ornamental painting that is characterized by fantastic flowers and other natural elements, based on careful observation of the local flora and fauna" - Intangible Cultural Heritage of Humanity 2013 .


Petrykivka peint ... en Ukraine - "décorent leurs habitations, leurs objets domestiques et leurs instruments de musique de peintures ornementales où prédominent des fleurs imaginaires et autres éléments naturels inspirés d’une observation méticuleuse de la flore et de la faune locales" - Patrimoine culturel immatériel de l'humanité 2013.

Mastiha on the island of Chios

Mastiha on the island of Chios

Mastiha (mastic) Μαστίχα and its cultivating know-how on the island of Chios (Greece – “the tears of Chios”) - UNESCO World Heritage 2014 "... long been renowned for its numerous properties and its culture as a family occupation".


Mastiha (mastic) Μαστίχα et son savoir-faire cultivateur sur l'île de Chios (Grèce - « Les larmes de Chios ») - Patrimoine mondial de l'UNESCO 2014 "... est réputée depuis longtemps pour ses nombreuses propriétés et sa culture en tant qu'occupation familiale" .

Kenroku-en

Kenroku-en

Kenroku-en 兼六園 - One of the Three Great Gardens of Japan, developed from the 1620s – It is located in Kanazawa, Ishikawa Prefecture, Japan.


Kenroku-en 兼六園 - L'un des trois grands jardins du Japon, développé à partir des années 1620 - Il est situé à Kanazawa, dans la préfecture d'Ishikawa, au Japon.

Jadev Payeng

Jadev Payeng

Jadev Payeng যাদৱ পায়েং (1963-) - The "forestman" who planted a forest on a sandbar of the river Brahmaputra on several decades


Jadev Payeng যাদৱ পায়েং (1963-) - "L'homme-forêt" qui a planté toute une forêt sur une île fluviale du Brahmapoutre, pendant plusieurs décennies.

Hanging Gardens of Babylon

Hanging Gardens of Babylon

Hanging Gardens of Babylon - One of the Seven Wonders of the Ancient World said to have been built in the ancient city of Babylon although their location has not been definitively established. Even the period of their construction itself is not so clear: were they built under the Neo-Babylonian King Nebuchadnezzar II for his wife Amytis, or under the legendary queen Semiramis, said to have ruled Babylon in the 9th century BCE? Or do they refer to the Assyrian King Sennacherib’s gardens in Nineveh? No evidence has been gathered yet.

Icelandic Turf Houses

Icelandic turf houses - Build with earth, the roof consisting of turf and grass - Generally with a foundation made of flat stones, a wooden frame built in order to hold the weight of the turf - This traditional architecture was implemented for more than 1,000 years.


Maisons d’herbe islandaise - Construite avec de la terre, le toit étant composé d’herbe - Généralement la fondation est en pierres plates, une ossature en bois construite pour supporter le poids de l’herbe - Cette architecture traditionnelle a été mise en œuvre pendant plus de 1 000 ans.

Hyde Park

Hyde Park

Hyde Park – A major park in Central London, established by Henry VIII in 1536, divided by the Serpentine and the Long Water lakes. Well known for its Speakers' Corner, a point of free speech and debate since 1872, and its large-scale free rock music concerts (Pink Floyd, The Rolling Stones, Queen…).


Hyde Park - Grand parc du centre de Londres, créé par Henri VIII en 1536. Connu pour son Speakers 'Corner, un espace de liberté d'expression et de débat depuis 1872, et ses concerts géants et gratuits de musique rock (Pink Floyd, The Rolling Stones, Queen…).

Aomori Nebuta Matsuri

Aomori Nebuta Matsuri

Aomori Nebuta Matsuri 青森ねぶた祭り - A summer festival in Aomori Prefecture, Japan in early August. Nebuta designates the float of a brave warrior-figure carried through the center of the city


Aomori Nebuta Matsuri 青森 ね ぶ た 祭 り - Un festival d'été dans la préfecture d'Aomori, au Japon, au début du mois d’août. « Nebuta » désigne le char d’un guerrier courageux qui traverse le centre de la cité.